Maghreb

TUN : Vers un retour de Faouzi Benzarti

TUNISIE

De retour sur le banc de la Tunisie après le départ de Georges Leekens, le technicien franco-polonais Henry Kasperczak pourrait voir son mandat écourté. Il pourrait être remplacé par Faouzi Benzarti. Une rencontre avec l’actuel entraîneur de l’Etoile du Sahel et des dirigeants de la Fédération tunisienne aurait même eu lieu.

 

ALG : Hubert Velud limogé

ALGERIE

Le dernier limogeage a touché le coach du CS. Constantine Hubert Velud. Arrivé en début de saison, le technicien français est parti "à l’amiable" du CS Constantine, auteur d’un début de saison décevant dont un cinglant 4-1 concédé samedi contre la JS Saoura qui a précipité le départ du technicien le lendemain.

 

TUN : Kouki quitte Al Hillal pour le Club Africain

TUNISIE

Nabil Kouki a quitté Al -Hillal du Soudan pour retourner entraîner le Club Africain de Tunisie. Il remplace le français, Daniel Sanchez.qui a été limogé.

 

ALG : Gourcuff gagne mais perd au change

ALGERIE

En amical, l'Algérie a battu difficilement le Sénégal (1-0) dans un stade du 5 juillet qui l'a peu soutenue. Après une passe du Lorientais Mesloub, Brahimi s'est infiltré dans la défense adverse et a marqué le seul but du match à la 81e. A la fin du match, sur la pelouse, une vive altercation a opposé Soudani à Brahimi. Le sélectionneur des Verts Christian Gourcuff est de plus en plus critiqué et une monstrueuse campagne est orchestrée contre lui par des membres de la fédération.

 

ALG : Raouraoua le dernier dictateur algérien

ALGERIE

Deux journalistes sportifs algériens ont été empêchés sur instruction de Raouraoua III, l’actuel gestionnaire de la FAF, de couvrir la conférence de presse animée par le sélectionneur national, Christian Gourcuff. Il s’agit de Mohamed Amokrane Smaïl, du journal spécialisé Compétition, ainsi que le journaliste d’El-Khabar, Rafik Wahid. Mohamed Amokrane Smaïl a expliqué au site El Goual que cette décision a été prise à son encontre après avoir assisté, durant le dernier stage des Verts, à une séance d’entraînement, sensée se dérouler à huis clos, et durant laquelle a eu lieu l’altercation entre Soudani et Gourcuff, rapportée sur les colonnes de Compétition.

Rafik Wahid quant à lui, il a rapporté la même information, quelques jours plus tard, en incluant d’autres détails par rapport à ce qui se passe au Bureau Fédéral qui est devenu une coquille vide. Ce n‘est pas la première fois que le dernier dictateur qui réside en Algérie agisse de la sorte. Déjà, en Angola, en CAN 2010, il a eu droit à une haie du déshonneur de la part des journalistes et la photo avait fait le buzz sur internet. Un tel comportement terni l’image de l’Algérie et de l’Afrique (il est membre du CE de la CAF) dans la planète mondial du football.- IN BOTOLA

 
Plus d'articles...