Maghreb

ALG : Raouraoua le dernier dictateur algérien

ALGERIE

Deux journalistes sportifs algériens ont été empêchés sur instruction de Raouraoua III, l’actuel gestionnaire de la FAF, de couvrir la conférence de presse animée par le sélectionneur national, Christian Gourcuff. Il s’agit de Mohamed Amokrane Smaïl, du journal spécialisé Compétition, ainsi que le journaliste d’El-Khabar, Rafik Wahid. Mohamed Amokrane Smaïl a expliqué au site El Goual que cette décision a été prise à son encontre après avoir assisté, durant le dernier stage des Verts, à une séance d’entraînement, sensée se dérouler à huis clos, et durant laquelle a eu lieu l’altercation entre Soudani et Gourcuff, rapportée sur les colonnes de Compétition.

Rafik Wahid quant à lui, il a rapporté la même information, quelques jours plus tard, en incluant d’autres détails par rapport à ce qui se passe au Bureau Fédéral qui est devenu une coquille vide. Ce n‘est pas la première fois que le dernier dictateur qui réside en Algérie agisse de la sorte. Déjà, en Angola, en CAN 2010, il a eu droit à une haie du déshonneur de la part des journalistes et la photo avait fait le buzz sur internet. Un tel comportement terni l’image de l’Algérie et de l’Afrique (il est membre du CE de la CAF) dans la planète mondial du football.- IN BOTOLA

 

ALG : Où est passé Raouraoua ?

ALGERIE

A l’occasion de la réouverture du stade du 5-Juillet, au côté du Ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, on a remarqué la présence de plusieurs personnalités dont le Colonel Mustapha El Habiri, patron des sapeur pompiers, le général Mokdad, responsable du sport militaire, le wali d’Alger Abdelkader Zoukh… L’absence de l’actuel gestionnaire de la FAF, Raouraoua III a sonné, encore une fois, comme un défi aux autorités politiques qui ont décidé, la réouverture du stade pour le 10 septembre malgré une sournoise campagne médiatique orchestrée par Dely Brahim. L’ambiance au stade était à la fête. La fanfare de la Protection civile a fait le bonheur des Algérois fiers de retrouver le temple. Maintenant, il ne reste plus à la Direction du stade de veiller comme il se doit à ce bijou «historique», théâtre des plus beaux exploits du football national

 

TUN : Bounedjah écope de 4 matchs

TUNISIE

L'attaquant international Algérien de Sousse, Baghdad Bounedjah a été suspendu 4 matchs pour des propos injurieux envers l’arbitre de la finale de la Coupe de Tunisie face au Stade Gabésien. Au cours de ce match, Bounedjah qui se trouve au Lesotho avec l'équipe nationale de son pays, a réalisé un triplé

 

ALG : Soukhane Abderrahmane est parti

ALGERIE

L’ex-attaquant international algérien Abderrahmane Soukhane s’est éteint à l’âge de 79 ans. «D’himane», comme l’appelaient affectueusement les footballeurs de sa génération a fait partie de la glorieuse équipe du FLN à partir de 1958, avec son frère aîné Mohamed. L’ancien attaquant d’El Biar, du Havre, de Toulouse, du Red Star et de l’USMBA, s’est éteint au lendemain d’un 5 juillet, jour de l’indépendance. Dans les rangs de la glorieuse équipe, vitrine d’une Algérie qui luttait pour son indépendance, puis en équipe nationale où il a inscrit 1 but en 8 sélections. Après avoir quitté Le Havre pour rejoindre le FLN en Tunisie, il revient dans les rangs du club normand au lendemain de l’indépendance et termine meilleur buteur de D2 en 1964.

 

 

AFR : Les adieux réussis de Bounedjah

TUNISIE

L'international algérien Baghdad Bounedjah a quitté l’Etoile du Sahel pour rejoindre le Qatar. Mais avant son départ, il a fait trembler les filets une dernière fois contre le Stade Malien el Coupe de la CAF (C2) et offert la victoire à la formation étoilée (1-0) en inscrivant le seul but du match à la 70e sur un centre consécutif à un corner.

 
Plus d'articles...