Maghreb

MAR : Au Wydad, le derby de Casablanca

MAROC
Le Wydad Casablanca a remporté le derby de la capitale économique en battant le Raja (1-0). Les hommes d’Houcine Ammouta ont ainsi augmenté leur avance en tête grâce à au défenseur Amine El Attouchi, de la tête sur corner (30e). Ils comptent désormais 5 points d’avance sur leur nouveau dauphin, le Diffa El-Jadida.
 

ALG : Lucas Alcaraz, sélectionneur de l'Algérie

ALGERIE

L’ex-défenseur du FC Grenade, Lucas Alcaraz (50 ans) est le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale.  Né le 21 juin 1966 à Grenade en Andalousie (Espagne), Alcaraz a entraîné plusieurs équipes espagnoles dont Grenade FC, Real Murcie, Elche FC, Almeria, Cordoba. Il n’a gagné aucun titre durant sa carrière de joueur et depuis qu’il est entraîneur.

 

 

ALG : Démenti de la fédération Algerienne

ALGERIE

Quelques nostagiques de l'ère Mohamed Raouraoua (gestionnaire de la FAF durant trois mandats) qui mènent un combat d'arrière - garde ont fait réagir la nouvelle composante de la Fédération algérienne de footbal. Celle-ci a réagi  par le biais de son président Kheïreddine Zetchi. Elle à démenti " formellement l’information parue sur les réseaux sociaux et relayée par certains titres de la presse sportive nationale selon laquelle le vice-président de la FAF, M. Omar Haddad, se serait déplacé à la Fédération française de football pour y rencontrer son président M. Noël Le Graet sans rendez-vous préalable. M. Omar Haddad, le vice-président ne s’est à aucun moment déplacé au siège de la FFF ni a demandé à rencontrer son président. Le président de la Fédération algérienne de football s’étonne de cette campagne de déstabilisation à l’encontre d’un bureau fédéral qui vient à peine de prendre ses fonctions et qui a, plus que jamais, besoin de l’aide de tout un chacun pour mener à bien sa mission pour le bien du football national."

 

 

ALG : Zetchi opte pour l'école espagnole

ALGERIE
Le nouveau président de la FAF, Kheireddine Zetchi aurait pour l'école espagnole dans le choix du nouveau sélectionneur. Deux noms ont été retenus et sont tenus secrets, l'un des deux sera connu dans les prochains jours.
 

FAF - FIFA : Un combat d'arrière garde

ALGERIE

« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres.» Une citation qui résume parfaitement la dure transition que doit vivre notre football. L’élection d’un nouveau président et son bureau ne sont que le début d’un long processus dans lequel deux visions pour ne pas dire deux mondes s’opposent entre les adeptes du statu-quo et le nouveau président Kheireddine Zetchi. Une opposition stérile tant elle ne porte pas sur l’essentiel : le développement du football national. Les premiers s’accrochent aux privilèges et aux intérêts strictement personnels et les seconds à une nécessité vitale d’impulser un nouveau souffle.

L’opposition avec laquelle les représentants du «vieux monde» se sont érigés contre l’élection de Kheirddine Zetchi et l’énergie négative qu’ils continuent à déployer au quotidien pour le déstabiliser renseignent sur le fossé qui sépare les deux écoles. Ils le poussent, du moins en un premier temps, à composer avec eux en lui savonnant la planche. Et cela pour le détourner de ses objectifs majeurs et le contraindre à jouer au démineur. La partie s’annonce serrée sans pour autant qu’elle soit désespérée parce que c’est tout simplement un combat d’arrière garde.

Tel est le chemin que veulent lui faire emprunter les défenseurs du « vieux monde ». Ils sont déterminés et nombreux, bénéficient de relais notamment dans les médias et de réseau solides constitués durant près d’une deux décennies de présence et de gestion médiocre. A l’évidence, l’état de grâce du nouveau président de la FAF doit lui servir à donner un bon coup dans la fourmilière pour que "le clair obscur » laisse définitivement place à une embellie de notre jeunesse. - NAZIM BESSOL (BOTOLA)

 
Plus d'articles...