Weblinks

ALG : Accord ENTV – AL KASS-TV

MEDIAS

L’ENTV et la chaîne qatarie Al Kass- TV, représentée par son directeur de l’information, l’Algérien Boualem Benou, ont conclu un accord pour la retransmission en direct des matches de championnat de L1 Mobilis. Dix sept rencontres au total seront programmées en plus de la demi-finale et de la finale de la Coupe d’Algérie. L’accord financier porte sur la somme de 17.000 dollars par match. Al-Kass TV aura le choix entre trois rencontres par journée de championnat.

Consultant  de la chaîne, la saison passée, l’ex-international Salah Assad sera à nouveau sur le plateau, à Doha, pour commenter et analyser les rencontres sans faux fuyant et avec beaucoup de talent. Le journaliste algérien Boualem Benou dont les compétences sont très appréciées par les sportifs qataris et les pays du Golfe estime qu’il s’agit d’un bon accord. D’autres championnats des pays arabes seront retransmis. Il s’agit de ceux de la Tunisie, du Koweït, de la Jordanie, de Bahrein, du Soudan, de l’Irak et de l’Egypte. – AS

 

ALG : Belaïd Lacarne démissionne de la FAF

MEDIAS

Il fallait s’y attendre. Mais en homme respectable et en dirigeant honnête, Belaïd Lacarne a attendu la fin de la saison footballistique pour tirer sa révérence et quitter le Bureau Fédéral. Dans une lettre adressée la semaine dernière, à l’actuel gestionnaire de la FAF, Raouraoua III, l’ex-président de la FAF et ex-arbitre international a donné les raisons qui l’ont poussé à prendre une telle décision. Que va-t-il faire à la suite de sa démission ? Selon ses proches, il ne va pas rester inactif. Il va poursuivre son travail de recherches sur l’arbitrage et terminer un ouvrage autobiographique où une large partie sera consacrée aux problèmes liés à son rôle au sein du Bureau Fédéral, de la Commission Fédérale et des instances internationales où il figuraient depuis 1988. Belaïd Lacarne qui n’est plus tenu par le droit de réserve qu’il a jusqu’à présent scrupuleusement respecté va-t-il enfin faire des révélations sur la cabale organisée contre lui par quelques membres du BF et relayée par des medias adeptes de la servitude volontaire et au service de Raouraoua III ? En attendant, la rédaction sportive de BOTOLA lui souhaite bon vent  ! – ABL

 

 

ALG : Une pensée pour le professeur

INTERNET

L’ex-ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, le professeur  Yahia Guidoum doit savourer cette démission « précipitée » du président de la FIFA Joseph Blatter qui se prenait pour le maître du monde. Il a été de ceux qui ont « réveillé les consciences » sur les ingérences et les dérives de cette institution internationale tout comme il a fustigé le comportement servile de ses membres. Il a été de ceux qui n’ont jamais accepté que les règlements de la FIFA soient au dessus de ceux des lois des pays. Les scandales qui éclatent au quotidien lui ont donné raison. Il était inacceptable qu’une fédération nationale se cache sous le burnous du pensionnaire de Zurich et échappe à tout contrôle au nom d’une autonomie devenue dictatoriale. Aujourd’hui, les «petits» Blatter qui ont essaimé partout de par le monde sont dans leurs petits souliers.

Certains Etats avaient déjà fait le ménage. D’autres ont commencé à relever la tête. Il n’est plus question de voir leurs fédérations les menacer de toutes les foudres de la FIFA. Dans notre continent africain déjà sous les feux des critiques, la traque a commencé pour sa Majesté Issa Hayatou VII. L’étau se resserre de plus en plus sur lui et ses sujets. Et s’il s’est défendu d’avoir été auditionné par la police suisse. Pur mensonge, il a bel et bien été approché et a refusé de collaborer. Ce n’est que partie remise. Il sait maintenant qu’à l’image du secrétaire générale de la FIFA, le Français Jerome Valcke qui va zapper le Mondial féminin du Canada (à moins d’un arrangement de dernière minute), de peur se voir arrêté. La justice américaine poursuit ses enquêtes et pourrait le «cueillir» à n’importe quel moment... En attendant, l’attribution de la CAN 2017 et toutes les autres n’ont pas révélé tous leurs secrets. C’est pour bientôt ? - AB. LAHOUARI

 

ALG : Khomri demande sérénité et dialogue

MEDIAS

Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Abdelkader Khomri, a exhorté à Alger les acteurs du sport national à travailler dans la sérénité et le dialogue pour accompagner l'élite sportive au haut niveau et à la performance. Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports qui était accompagné du président du CIJM, Amar Haddadi et du directeur de l’observatoire du sport a également indiqué qu'outre "notre rôle de régulation et de contrôle, ma mission principale sera politique à travers l'accompagnement et le soutien tant financier que matériel de toutes les disciplines".

"Ma mission sera de défendre notre secteur auprès du gouvernement en élaborant une stratégie générale qui va nous permettre d'avancer dans la sérénité et le dialogue, a dit Khomri, ajoutant que la règle d'or à suivre est celle qui mène à la performance". Khomri a appelé les acteurs du sport national à réfléchir sur une stratégie qui s'inscrit dans la continuité à travers une stratégie de formation des jeunes talents. "Il faut mettre en place un système de détection et suivi des athlètes pour plus de cohérence dans nos missions respectives et se débarrasser des interférences qui nuisent au sport algérien", a souligné le ministre. – AVEC APS

 

ALG : Raouraoua bloque Haïmoudi à la CAF

MEDIAS

Il ne se passe plus un jour sans que n’éclate un scandale qui éclabousse la fédération. Le tout dernier est le coup de sang de l’ancien arbitre international Djamel Haïmoudi invité par la CAF pour assister au Futuro 3, au Caire ( un stage pour instructeur) sans qu’il ne soit informé ou reçoive l’invitation que Raouraoua III a soigneusement caché dans un tiroir (1). Djamel Haïmoudi l’a appris bien en retard après que le  secrétariat de la CAF l’ait contacté, inquiète de son absence. Le meilleur arbitre arabe et africain des deux dernières années a fort justement rué dans les brancards accusant le président de la CAF, Khellil Hammoum (qui n’a fait que suivre les directives de son mentor Raouaraoua III) de ne pas l’avoir informé sur un sujet qui le concerne principalement.

L’actuel gestionnaire de la FAF n’avait pas à cacher, d’abord, et garder, ensuite, une invitation personnelle et nominative que la CAF a adressé à l’enfant de Relizane. Il s’agit là, de pratiques et reflexes d’un autre temps. Elles renseignent, malheureusement, sur la vision totalitaire qui prévaut au plus haut niveau décisionnel de cette instance aux abois et qui ne cesse de collectionner les échecs à l’instar du professionnalisme instauré en grande pompe et qui a tourné à la farce, la sortie sans gloire de la CAN 2015, sans oublier les autres affaires scabreuses qui alimentent la gazette quotidienne d’un football et d’une fédération en état de faillite permanente. Cela dure depuis trois mandats. Et porte un nom : Raouraoua qui ne cesse de faire le vide sur le plan national qu’international des compétences nationales. La liste est longue.  – YAB / iN BOTOLA

(1) Tous les courriels en provenance de l’étranger sont adressés sur l’E-mail personnel de Raouraoua III. Ils sont répertoriés par une secrétaire qui les lui remet  personnellement. Donc Khellil Hammoum est toujours hors-jeu.

 
Plus d'articles...
микрозайм на карту