Euro/Afrique

EGY: Mohamed Salah Ballon d'or africain

L'Egyptien Mohamed Salah a conservé son titre.L'attaquant de Liverpool a fait coup double et a été élu Ballon dor Africain de l’année à l’occasion de la cérémonie des CAF Awards organisée à Dakar. l’Egyptien devance son coéquipier chez les Reds, Sadio Mané, et le buteur gabonais d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang, lauréat en 2015. Auteur de 44 buts sur l’année civile 2018 et élu Joueur de la saison 2017-18 en Premier League, le Pharaon rejoint le Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), le Camerounais Samuel Eto’o (2003, 2004) et l’Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012) qui ont réalisé le doublé de suite.

 

CAF : Les soubresauts des morts-vivants

Les nostalgiques de l’ère Hayatou (1988 – 2017) qui ont perdu leurs privilèges, ont profité du décalage de la CAN pour montrer patte blanche et lancer des boules puantes à travers des Fake news. Parmi eux, un fossile, ancien reporter-radio de RFI à la retraite et manager de football : Dreyfus Gérard. Durant une quinzaine d’années, bénéficiant du soutien de l’ancien président, il a joué au grand communicateur et s’est accaparé du site de la CAF pour en faire un bien personnel. Il a ainsi ramassé une belle cagnotte (entre 3.000 et 4.000 dollars par mois, sans compter les indemnités) et un statut de VIP qui lui ouvrait les portes de tous les grands rendez-vous de la planète football. La belle vie quoi ! Et puis patatras, ce fut le coup de tonnerre d’Addis Abeba, de mars 2017 qui mettait fin à l’empire Hayatou.

Trois jours après son élection à la tête de l’institution continentale, c’est-à-dire le 20 mars 2017, le Malgache Ahmad appliquait les grandes lignes de son programme : « Africaniser le football africain». Gérard Dreyfus, malgré le nouveau titre de « statisticien » de la balle ronde du continent (rien que ça !) qu’il s’est approprié, disparaissait des radars. Tout comme son ami, le Suisse Jean-Marie Weber ( ndlr – voir le scandale d’ISL) . On ne le vit plus, cigare aux lèvres, parader dans les palaces ni dans les stades. Une jeune équipe, composée de compétences africaines, sortie des grandes écoles, était recrutée, pour mettrefin à une gestion catastrophique dont les retombées, non encore révélées, apporteront bien des surprises.

Plus d’un an et demi environ après son renvoi, Gérard Dreyfus a signé son retour par un coup de com’ qui a laissé pantois, les connaisseurs du football africain. Il a annoncé dans un quotidien ivoirien qu’il venait de mettre fin à sa collaboration avec la CAF. «J’ai pensé qu’il y avait une sorte de malhonnêteté à continuer avec une équipe dirigeante dont je réprouve les décisions.» Des propos qui ont fait gausser les employés de la CAF. Il s’agit-là disent-ils, d’un ton ironique «non pas de la démission de l’année, mais de celle du siècle. Le football africain ne s’en relèvera pas.» Tout simplement sénile, Gérard Dreyfus !

AB. LAHOUARI

 

TUN : Giresse residera en Tunisie

Le nouveau sélectionneur de la Tunisie Alain Giresse a décidé de résider sur place en vue des objectifs qui attendent les Aigles de Carthage. "L’objectif, c’est de franchir le palier où l’équipe nationale reste bloquée pour le moment, les quarts de finale à la CAN (...), pour envisager légitimement d’aller en demi-finales (...) sans que ça nous empêche d’aller plus loin", a glissé l’ancien sélectionneur du Mali.

 

 

MAR : Dirar et Chahechouche sanctionnés

Nabil Dirar et Aaatif Chahechouhe, les internationaux marocains, ont écartés jusqu'à nouvel ordre par Fenerbahçe.
Nabil Dirar et Aatif Chahechouhe au placard. Dans un communiqué publié vendredi, Fenerbahçe a annoncé que les deux internationaux marocains (ainsi que le gardien turc Volkan Demirel) avaient été mis à l'écart pour une durée indéterminée. Actuellement relégable, le club stambouliote n'a pas précisé la raison de cette sanction. Son origine serait d'ordre disciplinaire, à en croire la presse turque.

Les deux internationaux marocains Nabil Dirar et Aaatif Chahechouhe ainsi que le gardien tuec Volkan Demirel ont écartés jusqu'à nouvel ordre par Fenerbahçe. l'origine de cette sanction serait d'ordre disciplinaire.

 

EUR : Salah 3eme meilleur joueur de l'UEFA

L'attaquant égyptien de Liverpool Mohamed Salah finaliste malheureux de la Ligue des champions, se classe 3e pour le titre de joueur de l'année de l'UEFA, derrière Luka Modric (Real Madrid), et un autre Merengue, Cristiano Ronaldo.

Le TOP 5 du classement :

1. Luka Modric (Real Madrid/CRO) 
2. Cristiano Ronaldo (Juventus, ex-Real Madrid/POR) 
3. Mohamed Salah (Liverpool/EGY) 
4. Antoine Griezmann (Atletico/FRA) 
5. Lionel Messi (Barcelone/ARG)

 
Plus d'articles...