Euro/Afrique

AFR : La Côte d'Ivoire pousse la France au nul

La Côte d’Ivoire, champion d'Afrique a tenu en échec l’équipe de France à Lens en amical (0-0. Les champions d'Afrique ont empêché les Bleus de boucler une année civile record avec 14 victoires. En difficulté en début de match, les hommes de Michel Dussuyer ont été excellents tout le long de la rencontre.
 

CIV : Laurent Pokou n'est plus

Le football ivoirien est en deuil. L'ex-attaquant international Laurent N'Dri Pokou  s’est éteint ce dimanche à l’âge de 69 ans des suites d’une longue maladie à la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM) de Cocody où il était hospitalisé depuis plusieurs mois. L’ancien attaquant de l’ASEC Mimosas et de Rennes a terminé meilleur buteur des CAN 1968 (6 buts) et 1970 (8 buts). Jusqu’en 2008, quand Samuel Eto’o l’a dépassé, le natif de Treichville était d’ailleurs le meilleur buteur de l’histoire de la compétition avec 14 réalisations.



 

CM : Le Nigeria éloigne la Russie de l'Algérie


L’Algérie a compromis très séieusement ses chances de se rendre en Russie à la suite de sa défaite devant le Nigeria (3-1) qui la relèguent à cinq points après deux journées des éliminatoires de la Coupe du Monde. … Victor Moses ouvrait le score d’une frappe croisée (1-0, 25e). Puis c'est au tour de Obi Mikel profitait qui profitait du mauvais placement de Mandi, pour battre M’Bolhi (2-0, 42e). En seconde période un missile des 25 mètres  Bentaleb redonnait espoir aux Verts  (2-1, 67e). Dans les dernières minutes Moses doublait la mise (3-1, 90e+3). Une victoire somme toute logique.



 

EGY : Carteron en direction du Gabon

En quittant à l'amiable, le club égyptien de Wadi Degla, le technicien français Patrice Carteron pourrait atterir au Gabon. La sélection gabonaise s'est séparé de Jorge Costa à quelques mois de la CAN 2017.

 

ALG : Un drôle de contrat pour Courbis

Rolland Courbis a expliqué peu à peu pourquoi sa venue comme sélectionneur de l'Algérie a capoté. Après avoir indiqué qu’il a coupé les ponts après avoir été blessé d'être un simpla plan B, le technicien français a dévoilé un curieux détail contractuel. "La durée de mon contrat devait être de vingt mois… mais résiliable tous les mois, sans aucune indemnité ! C’est-à-dire que si j’acceptais le challenge algérien, c’est comme si j’acceptais un contrat d’un mois renouvelable", a déploré l’ancien entraîneur de l’USM Alger. Le consultant a aussi expliqué qu’il exigeait plus que le salaire de 80 000 euros mensuels à se partager avec les deux autres membres de son staff tout en précisant que la Fédération algérienne ne s’est pas montrée très réceptive à son idée de débarquer avec Eric Abidal comme adjoint.



 
Plus d'articles...
scatvids.club javvids.com shemalecuties.top