Newsfeeds

MAL : Touré "Bavieux" à la Femafoot

MALI
Après des derniers mois très tendus et marqués par une suspension de la FIFA, depuis levée, la Fédération malienne (Femafoot) a élu  Mamoudou Touré dit "Bavieux" comme président. L’homme de 60 ans succède au général Boubacar Baba Diarra et effectuera un mandat de 4 ans. Il a obtenu 39 voix sur les 57 délégués puisque 18 se sont abstenus. L’autre candidat, Salaha Baby, avait finalement renoncé à se présenter en signe d’opposition.
 

CM : Mohamed Salah et l'Egypte au paradis

EGYPTE

L'Egypte attendait cela depuis 1990. Dimanche, les Pharaons ont validé leur billet pour le Mondial 2018 grâce à leur succès acquis dans les derniers instants du match contre le Congo dimanche (2-1) et à un doublé de sa star Mohamed Salah. Le joueur de Liverpool avait ouvert le score (62e) et a offert la victoire aux siens sur un penalty dans le temps additionnel (90e+5), après l'égalisation du Congo Brazzaville par Arnold Bouka Moutou à deux minutes de la fin du temps réglementaire.

 

CM : Le Sénégal est à prendre au sérieux

SENEGAL
Mission accomplie pour le Sénégal ! Samedi, les Lions de la Teranga ont arraché la victoire au Cap Vert (2-0) à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires du Mondial 2018 pour prendre la tête du groupe D malgré un match en moins (à rejouer contre l’Afrique du Sud). Mais ce succès a été très long à se dessiner.
Maladroits dans la dernière passe, les hommes d’Aliou Cissé ont laissé la plus grosse occasion du premier acte aux insulaires, Rodrigues butant sur Ndiaye. Les Sénégalais ont ensuite poussé lors du second acte mais Baldé Keita a échoué face à Vozinha avant de voir Varela détourner son tir sur la ligne. Finalement, alors que les Lions étaient partis pour ne pas profiter de la défaite du Burkina Faso en Afrique du Sud (1-3), la délivrance est venue d’un duo inhabituel.
Après une frappe de Mbaye Niang, qui fêtait sa première cape, repoussée par le gardien adverse, le ballon a atterri sur le revenant Diafra Sakho, qui a ouvert le score dans le but vide (0-1, 82e). Quelques instants après un sauvetage adverse sur la ligne, Ndoye a ensuite fait le break d’un missile dans les derniers instants (0-2, 90e+3). La Russie se rapproche pour le Sénégal qui va maintenant devoir affronter l’Afrique du Sud à deux reprises en novembre.

Les Lions de la Teranga du Sénégal ont arraché la victoire au Cap Vert (2-0) à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires du Mondial 2018 et prennent la tête du groupe D, malgré un match en moins (à rejouer contre l’Afrique du Sud). La  délivrance est venue d’un duo inhabituel. Le revenant Diafra Sakho a ouvert le score (0-1, 82e) et Ndoye a fait le break d’un missile (0-2, 90e+3).

 

CM : La RDC surprend la Libye à Monastir

RD.CONGO

La RD Congo en s’imposant 2-1 face à la Libye Monastir (Tunisie) à l’occasion de l’avant-dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018. Après plusieurs ratés en première période, Bakambu a ouvert le score à bout portant pour la RDC à la suite d’un cafouillage sur corner (0-1, 50e), dans un stade quasiment vide. Musrati égalisait d’une frappe en pleine lucarne (1-1, 69e), mais Mubele redonnait l’avantage à la RDC(2-1, 75e).

 

CAF : Raouraoua continue de harceler Ahmad

CAF

L'ex-membre du CE de la CAF et ex-gestionnaire du football algérien, Mohamed Raouraoua continue de harceler le nouveau président de l'instance africaine, le Malgache Ahmad Ahmad pour placer trois "serviteurs" au sein des nouvelles commissions. On croit savoir que lors de leur dernière rencontre, l'Algérien a remis au Malgache tout un dossier sur les problèmes entre la nouvelle direction de la FAF et la LFP qui fait dans l'opposition systématique pour présever la rente. Il lui a même remis des coupures de journaux connus pour leur servitude volontaire à l'ancienne FAF. L'ex-gestionnaire ne cache pas son ambition de retrouver sa place au sein de la FAF malgré une gestion catastrophique qui a duré trois mandats et ... à la CAF où il a été rétamé par le représentant marocain Faouzi Lekjaa qui a recueilli 47 voix contre 7 à cause du  soutien qu'il a toujours apporté à son mentor, le président déchu, Issa Hayatou. Une humiliation pour le football algérien.

 

 
Plus d'articles...
микрозайм на карту