Afrique

CIV : Kamara Ibrahim nouveau sélectionneur

CÔTE D IVOIRE

La Fédération ivoirienne (FIF) a recruté comme sélectionneur le localier Ibrahim Kamara qui occupait par le passé, la fonction d’intérimaire depuis le départ du Belge Wilmots. "Kamara Ibrahim a été nommé pour un contrat de deux ans renouvelables qui prend fin le 30 juin 2020. Le nouveau sélectionneur des Eléphants a pour objectif de qualifier les Eléphants à la CAN 2019 et surtout de préparer le groupe pour la CAN 2021 dont l’organisation a été attribué à la Côte d’Ivoire", précise la FIF. Il est le premier technicien local à occuper cette fonction depuis François Zahoui (2010-2012).

 

EGY : Hector Cuper remercié

EGYPTE

En poste depuis 2015, le technicien argentin Hector Cuper quitte son poste de sélectionneur de l’Egypte au terme de son contrat. La Fédération égyptienne (EFA) s'en est séparée a la suite des mauvais résultats lors du Mondial 2018  (3 défaites). Le technicien  a pourtant qualifié les Pharaons en Coupe du monde après 28 ans d’absence. Il a été également critiqué par les medias égyptiens à cause de ses choix défensifs.

 

 

CM : Magnifique Sénégal

SENEGAL
Pour son entrée en lice à la 2e Coupe du monde de son histoire, le Sénégal a confirmé que la compétition lui réussit en battant la Pologne 2-1. Avec un total de 3 victoires, 2 nuls et 1 défaite toutes éditions confondues, les Lions de la Teranga possédent un bilan positif en Coupe du monde.
 

CM : L'Afrique débute mal

CAF

En attendant l'entrée en lice de la Tunisie ce soir face à l'Angleterre, dans un remake de l'édition de 1998 en France, et le Sénégal demain contre la Pologne, les représentants du continent africain, ainsi que le quatrième ambassadeur des pays arabes, l'Arabie Saoudite, ont mal débuté leur Mondial 2018. Après le naufrage saoudien lors de la rencontre d'ouverture face au pays hôte, la Russie (0 à 5), c'est l'Egypte, sans sa star Mohamed Salah qui cède à la dernière minute face à l'Uruguay avant que le Maroc ne lui emboîte le pas contre l'Iran sur un coup du mauvais sort : un but encaissé dans le temps additionnel contre son camp signé le défenseur Azziz Bouhaddouz (90'+5'). Samedi soir, c'était au tour du Nigéria d'être battu par une équipe Croate emmenée par le mentor Modric (0-2).

Cette entame laisse présager un parcours encore plus difficile où les chances des uns et des autres de passer au prochain tour sont compromises. Les marocains auront à croiser les deux favoris, non seulement du groupe mais de la Coupe du monde, que sont le Portugal et l'Espagne, alors que l'Egypte devra se défaire d'une Russie euphorique avant d'espérer se rattraper contre l'Arabie Saoudite et attendre le résultat de Russie - Uruguay. Le Nigéria, pour sa part, n'aura pas la partie facile face à l'Argentine de Messi, avide se relancer dans son groupe, et ces incroyables Islandais qui continuent à surfer sur leur performance de l'Euro 2016. Espérons que les Aigles de Carthage et les Lions de la Terranga sauront tirer leur épingle du jeu et faire honneur à l'Afrique. – (IN BOTOLA)

 

CM : Ahmad s'est montré fataliste

CAF

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad s’est montré fataliste à la suite de la décision du Congrés de voter en faveur du trio "United 2026" (USA-Mexique-Canada) pour l’organisation du Mondial 2026. "On a fait ce qu’on pouvait. Apparemment, 45 pays en Afrique ont voté (en faveur du Maroc), je pense que c’est honorable. C’est ce que j’ai toujours dit, avoir 100% actuellement c’est très difficile et puis vu les fortes pressions politiques de certains chefs d’Etat en Afrique ce n’était pas évident…", a souligné le dirigeant malgache.

 

 
Plus d'articles...