Afrique

FIFA : Enquête sur l'élection de Abou Hani Reda

EGYPTE



La secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les conditions d’élection de l’Egyptien Hany Abo Rida au Conseil de la FIFA en mai dernier. Tout est parti des affirmations de l’ancien président de la commission de gouvernance de l’instance, Miguel Maduro, qui s’appuie sur des propos qu’il attribue au Camerounais Zelkifli Ngoufonja, candidat malheureux face à l’Egyptien. "(Ngoufonja) a affirmé qu’(Abo Rida) avait organisé une fête et avait rendu visite à d’autres délégations des autres fédérations. Si c’est vrai, ce serait une violation des principes sous lesquels les élections devraient avoir lieu", a indiqué Maduro.

 

MAL : Giresse presente sa démission

MALI

Le sélectionneur du Mali, Alain Giresse, boycotté par les supporters a présenté sa démission. "C’était devenu compliqué pour moi. Il y a des moments où il faut savoir arrêter. C’est une démission mais pas à l’amiable", a expliqué le technicien. Cette décision fait suite au 0-6 et au 0-0 concédés face au Maroc qui éliminent quasiment les Aigles de la course au Mondial 2018. En poste depuis 2015 après un premier passage (2010-2012), la Fédération malienne (Femafoot) va certainement opter pour un nouveau sélectionneur local.

 

MAU : Les Mourabitounes et le Niger en parité

Mauritanie
La Mauritanie et le Kenya éliminés des qualifications au Mondial 2018 se sont affrontés en match amical et se sont quittées bons amis (1-1). Les Harambee Stars ont ouvert le score (58e) mais Khassa Camara a fini par égaliser sur un penalty (81e). Les Mourabitounes jouent le Niger mardi.
 

CM : Giresse retient Rominigue Kouamé

MALI

Le sélectionneur du Mali, Alain Giresse a retenu pour la première fois, le milieu de terrain Rominigue Kouamé (20 ans). International A’, il est très apprécié par Marcelo Bielsa, qui l’utilise comme piston gauche en ce début de saison à Lille. Le Mali aura affronter le Maroc les 1er et 5 septembre dans le cadre des 3emes et 4emes journées des éliminatoires du Mondial 2018.

 

 

CAM : La police au siège de la Fecafoot

CAMEROUN

La police a pris possession du siège de le Fécafoot à la suite de la décision de la FIFA de mettre en place un comité de normalisation. "Des concertations internes sont en cours ainsi que les discussions nécessaires relatives avec le gouvernement camerounais. Une communication officielle de la FECAFOOT suivra ; toutes informations pratiques afférentes seront communiquées en temps opportun", a annoncé l’actuelle équipe dirigeante dans un communiqué.

 
Plus d'articles...