Afrique

CAN U17 : Tolérance sur la fraude de l'âge

CAF

A l’approche des éliminatoires de la CAN des moins de 17 ans, la Confédération africaine de football (CAF) a prévenu toutes les nations engagées dans un communiqué : l’instance fera preuve de tolérance zéro en matière de fraude sur l’âge et tous les joueurs sélectionnés feront l’objet d’un test de vérification avant la compétition. En cas de fraude, les sanctions seront lourdes.

 

 

COSAFA : Bon début de Madagascar

COMORES
Tournoi annuel de la COSAFA Cup opposant les équipes membres du Conseil des Associations de Football en Afrique Australe (COSAFA) a débuté dimanche en Afrique du Sud. Vainqueur 2-1 du Mozambique grâce à des buts de Dax (6e) et Rojo (55e), Madagascar s’est emparé des commandes du groupe A à l’issue de la 1ère journée. Dans l’autre rencontre, les Comores ont été tenues en échec par les Seychelles, Keith (85e) répondant à M’Changama (60e) qui avait ouvert le score pour les Cœlacanthes.
 

MAL : Un stade Salif Keïta à Saint Etiienne

MALI

L'ex-attaquant international malien Salif Keita et premier Ballon d’or africain a été honoré par son ancien club de Saint Etienne (1967-1972). Le club forézien a inauguré en sa présence un terrain à son nom au Parc des Sports de l’Étivallière à Saint-Etienne qui sera utilisé par l’équipe féminine des Verts. Par la même occasion, le Malien a été nommé ambassadeur du club à vie.  "La solidarité a toujours été notre qualité première. Nous étions aussi une équipe d’amis et je suis très heureux aujourd’hui de retrouver mes anciens partenaires à l’occasion de cette inauguration. Je suis très honoré par cet hommage et j’espère que ce terrain portera chance aux féminines de l’AS Saint-Etienne", a déclaré le malien.

 

GHA : Arrestation de Kwesi Nyantaki

GHANA
Nana Akufo-Addo, le président ghanéen a ordonné l’arrestation de Kwesi Nyantakyi, le président de la fédération de football et membre influent de la CAF et de la FIFA. En toile de fond, une affaire de corruption.
Les allégations sont lourdes et pourraient plomber la carrière de Kwesi Nyantakyi. Ce mardi, c’est sur les antennes de la télévision nationale ghanéenne – la Ghana Broadcasting Corporation – que la présidence ghanéenne a égrainé ses griefs contre le président de la fédération de football.
Selon Abu Jinapor, chef d‘état-major adjoint du bureau du président Akufo-Addo, l’homme fort du football ghanéen s’est rendu coupable “d’escroquerie et de fraude”. Il aurait notamment reçu des pots-de-vin d’hommes d’affaires, leur garantissant un accès au président Akufo-Addo, à qui il donnerait d’ailleurs une partie de l’argent reçu.
Le chef de l’Etat Nana Akufo-Addo en a pris connaissance après avoir visionné quelques extraits d’un documentaire à charge dont la sortie est prévue le 6 juin. Intitulé “Number 12”, il est signé du reporter ghanéen Anas Aremeyaw Anas, rendu célèbre par ses nombreuses révélations sur la corruption au sein de l’appareil d’Etat.
Le président ghanéen a dès lors exigé l’arrestation du patron de la fédération, avec effet immédiat. Selon les médias ghanéens, le mis en cause n‘était pas au pays au moment de l’annonce, mais il serait sur le chemin du retour.
Par ailleurs vice-président de la Confédération africaine de football et membre du puissant Conseil de la FIFA, Kwesi Nyantakyi a jadis été cité dans des cas de corruption au sein du football. Lors de la Coupe du monde 2014, il aurait du reste promis à certaines équipes qui voulaient truquer des matches que les Black Stars leur prêteraient main forte, avaient alors écrit des médias britanniques avant la compétition. Des accusations qu’il a vigoureusement démenties


Nana Akufo-Addo, le président ghanéen a ordonné l’arrestation de Kwesi Nyantakyi, le président de la fédération de football et membre influent de la CAF et de la FIFA à l'aéroport d'Accra alors qui revenait d'un séjour à la Mecque. Il a été remis en liberté provisoire pour préparer sa défense. De son côté, le président de la CAF, Ahmad a été obligé d'écourter son séjour alors qu'il se trouvait à la Mecque et pourrait ne pas assister à la finale de la Ligue des Champions entre le Real Madrid et Liverpool. En toile de fond, une affaire de corruption
. Les allégations sont lourdes et pourraient plomber la carrière de Kwesi Nyantakyi. Ce mardi, c’est sur les antennes de la télévision nationale ghanéenne – la Ghana Broadcasting Corporation – que la présidence ghanéenne a égrainé ses griefs contre le président de la fédération de football. Selon Abu Jinapor, chef d‘état-major adjoint du bureau du président Akufo-Addo, l’homme fort du football ghanéen s’est rendu coupable “d’escroquerie et de fraude”. Il aurait notamment reçu des pots-de-vin d’hommes d’affaires, leur garantissant un accès au président Akufo-Addo, à qui il donnerait d’ailleurs une partie de l’argent reçu. C'est le deuxième vice-président de la CAF après le Congolais Omari Constant a être arrêté.

 

 

AFR-C2 : Les résultats de la première journée

C2

La 1ère journée de la phase de poules de la Coupe de la CAF (C2) a donné les résultats suivantsLe prochain rendez-vous est pour le 16 mai (2e journée).

Groupe A :

ASEC Mimosas (CIV) 1–0 Aduana Stars (GHA) 
Raja Casablanca (MAR) 0–0 AS Vita Club (RDC)

Groupe B :

RS Berkane (MAR) 1–0 Al-Hilal (SOU) 
Al-Masry (EGY) 2–0 UD Songo (MOZ)

Groupe C :

Enyimba (NGA) 2–0 Djoliba (MLI) 
WAC (CIV) 1–0 CARA Brazzaville (CGO)

Groupe D :

Rayon Sports (RWA) 1–1 Gor Mahia (KEN) 
USM Alger (ALG) 4–0 Young Africans (TAN)


 
Plus d'articles...
scatvids.club javvids.com shemalecuties.top