Afrique

CAF : Des propos sidérants de Ahmad Ahmad

CAF
Nomination de nombreux Marocains à la CAF
Cela me fait rigoler d'entendre que j'ai nommé 10 dirigeants marocains aux différentes commissions. La CAF n'est pas différente de l'ONU dont le plus gros contributeur est les Etats-Unis. Je suis reconnaissant envers ceux qui m'ont aidé. Je le dis sans aucune honte. Le Maroc nous a aidé en accueillant le symposium de la CAF cette année. Ce même pays nous a soutenu pour le CHAN 2018 alors que le Kenya était un pays à risque pour l'organisation de ce tournoi. Si vous m'avez aidé, je suis reconnaissant envers vous. Pourquoi vais-je soutenir des gens, alors qu'ils ne l'ont pas fait pour moi. Si je le fais, je veux être sûr que ces personnes ne me mettront pas des bâtons dans les roues.
Lors d'une conférence de presse, le président de la CAF, Ahmad Ahmad a tenu des propos sidérants au sujet de la presence de dix marocains dans les commissions de l'instance africaine. "Cela me fait rigoler d'entendre que j'ai nommé 10 dirigeants marocains aux différentes commissions. La CAF n'est pas différente de l'ONU dont le plus gros contributeur est les Etats-Unis. Je suis reconnaissant envers ceux qui m'ont aidé. Je le dis sans aucune honte. Le Maroc nous a aidé en accueillant le symposium de la CAF cette année. Ce même pays nous a soutenu pour le CHAN 2018 alors que le Kenya était un pays à risque pour l'organisation de ce tournoi. Si vous m'avez aidé, je suis reconnaissant envers vous. Pourquoi vais-je soutenir des gens, alors qu'ils ne l'ont pas fait pour moi. Si je le fais, je veux être sûr que ces personnes ne me mettront pas des bâtons dans les roues." Les africains ont pleuré en lisant ces propos et commencent à regretter l'autoritarisme de son predecesseur Issa Hayatou.
 

CAF : La FAF introduit un recours pour Zmirli

CAF

La Fédération algérienne de football (FAF) a décidé d'introduire un recours auprès de la Confédération africaine de football (CAF) à la suite du rejet de la candidature de Bachir Ould Zmirli pour les élections des quatre postes vacants au Comité exécutif de la CAF, prévues le 2 février à Casablanca, a indiqué l'instance fédérale sur son site web. ''Le Comité exécutif de la CAF a rejeté le dossier de candidature de Bachir Ould Zmirli, vice-président de la FAF et candidat de l’Algérie au poste de membre du Comité exécutif de la CAF, au motif qu’il aurait été déposé hors délais. La FAF a décidé d’introduire un recours auprès de la CAF. Elle est déterminée à explorer toutes les voies réglementaires pour faire valoir ses droits'', a écrit la FAF. A signaler que l’instance fédérale avait perdu son siège au Comité exécutif de la CAF occupé par son ancien gestionnaire de Mohamed Raouraoua à l'occasion des élections organisées lors de l'assemblée générale de la CAF le 16 mars 2017 à Addis Abeba (Ethiopie).

 

CAM : Visite d'inspection de la CAF à Yaoundé

CAMEROUN
La Fédération camerounaise (Fecafoot) indique que la visite d’inspection des inspecteurs de la CAF sur l'organisation de la CAN 2019 débutera dès vendredi 12 janvier. Initialement, le cabinet d’audit PriceWaterhouseCoopers devait effectuer cette mission, mais il s'était désisté et il a été remplacé par le cabinet Roland Berger.
 

AFR : Raouraoua rembrouillé lors des awards

La gazette africaine

Lors de la cérémonie des awards qui s’est déroulée au Ghana et qui ont consacré l’Egyptien Salah, l’ex-membre du CE de la CAF, Mohamed Raouraoua a été rembrouillé par le service de protocole du carré des VIP, n’ayant pas été invité par la CAF. Malgré ses gesticulations, il a été prié de quitter la salle.

 

CAF : La candidature de Ould Zmirli invalidée

CAF

A trois jours du début de la 5e édition du CHAN (13 janvier au 4 février) qui doit se dérouler au Maroc, le Comex de la CAF s’est réuni mercredi, à Casablanca, sous la présidence du Hadji Ahmad, pour traiter les dossiers de candidature des candidats qui doivent l’intégrer. A la suite d’une réunion qui a duré plus de quatre heures, les membres du Comex, devant la complexité de certaines candidatures, ont décidé entre autres, d’invalider le dossier de l’Algérien Bachir Ould Zmirli, vice-président de la FAF. Sitôt l’annonce faite, le président de la FAF, Zetchi Kheïredinne qui se trouve à Casablanca en tant que membre de la Commission d’organisation du CHAN a décidé de déposer un recours et si besoin porter l’affaire devant le TAS de Lausanne. Et cela, dans le strict respect de la réglementation de la FIFA et de la CAF. Bachir Ould Zmirli a pour adversaire dans la zone nord, le Lybien Djaâfar Djamal. – BO

 

 
Plus d'articles...
микрозайм на карту