CAF

CAF : DHL fait foi et la Bona Fida existe

Afrique - CAF

Le dossier de candidature de l'Algérien Bachir Ould Zmirli, pour une place au sein du comité exécutif de la CAF, continue à faire jaser. Certains organes de presse ont fait part, ces derniers jours d’un dossier qui aurait  été acheminé au Caire, au niveau du siège de la CAF, par un ‘’coursier’’, un citoyen voyageur ayant pris le vol Alger le Caire le 7 décembre 2017, soit le dernier jour de la date d’expiration des délais de dépôt de dossiers. Et cela sans tenir compte d’un élément essentiel. La FAF détient un accusé de réception de la société DHL qui s’est chargée d’acheminer ce fameux courrier au Caire. D’où la question : qui a monté ce scénario du citoyen voyageur devant remettre le document à un membre de l’ambassade d’Algérie au Caire afin de le déposer à la CAF ? Mystère et boule de gomme.

Mais, il y a plus grave ! Il s’agit de cet interview orienté du président de la LFP, Mahfoud Kerbadj qui mérite que le Bureau Fédéral, l’étudie sérieusement. Comment ce responsable ose-t-il contredire et faire mentir la FAF qui a déclaré qu’elle n’avait reçu aucune notification rejetant le dossier de Ould Zmirli ? Comment ce cadre de l’Etat ignore-t-il à bon escient la preuve que l’accusé de réception a bel été envoyé à la CAF ? Comment peut-il écarter le candidat algérien alors que l’instance africaine n’avait rien communiqué ? La réponse à ces trois questions est claire. Mahfoud Kerbadj ne rate pas une occasion pour dénigrer la nouvelle direction de la FAF, parce qu’elle est coupable d’avoir mis fin, à ses privilèges et à celui de son mentor.

A l’évidence, s’il a choisi d’être dans une opposition permanente, il l’est davantage devant le choix qui a été fait malgré ses multiples appels pour être candidat. Aussi, cela ne peut-il plus durer, d’autant que la famille du football algérien longtemps divisée, retrouve petit à petit son unité. Le succès obtenu lors du symposium sous la Haut Patronage du président de la République en est un gage majeur. Il est temps de tirer le rideau quelle que soit la décision prise au Caire ou à Accra. La FAF et son président Zetchi Kheïredinne ne peut que bénéficier de la Bona Fide (bonne foi) qui est inscrite dans les statuts de l’instance africaine. Et si Kerbadj ne le sait pas, il doit plier bagage devant les scandales qui ont germé et germent encore son mandat. - Malik Mohamed

 

CAF : Ahmad en Côte d'Ivoire

Afrique - CAF

Le Président de la CAF, le hadji Ahmad effectue un séjour en Côte d’Ivoire. "Accompagné du 1er vice-président, Kwesi Nyantakyi, Ahmad a été accueilli par le président de la Fédération Ivoirienne de Football, Augustin Sidy Diallo. Juste après une audience leur a été accordée dans les salons de l’aéroport par le ministre ivoirien des Sports, Albert François Amichia. Dans le programme du président de la CAF figure une audience ce 19 décembre 2017 avec le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara", précise la CAF sur son site officiel. Sidy Diallo était proche  de l’ancien président de l’instance, Issa Hayatou et le retour de Jacques Anouma comme médiateur au sein de la FIFA semble lui porter de l'ombre.

 

ALG : Ould Zmirli seul candidat au CE de la Caf

Afrique - CAF
Grosse surprise. La demande de candidature pour le Comex de la CAF du Libyen El Djaafari n'est pas arrivé dans les délais fixés au 7 decembre à minuit. En revanche, celle de l'Algérien Bachir Zmirli a été enregisté le 7 decembre à 11 heures par porteur au siège de la CAF et pour plus de certitude à partir d'Alger par DHL le 7 decembre, le talon faisant foi. L'Algérien se retrouve donc seul
 

CAF : Six arbitres africains pour les Awards

Afrique - CAF
Six arbitres sont en lice pour le trophée de meilleur arbitre africain de l'année. Il s’agit de Mehdi Abid Charef (Algérie), Bamlak Tessema (Ethiopie), Ghead Grisha (Egypte), Janny Sikazwe (Zambie), Malang Diedhiou (Sénégal) et Papa Bakary Gassama (Gambie). La cérémonie est prévue le 4 janvier prochain à Accra (Ghana.
 

AFR : La CAF a son nouveau cabinet d'audit

Afrique - CAF
La CAF Le nouveau cabinet d’audit de la CAF effectuera une visite d’inspection au Cameroun, pays-hôte de la CAN 2019 et en retard dans les travaux. "Au terme d’une procédure d’appels d’offre, le cabinet Roland Berger a été retenu pour conduire l’audit organisationnel et des infrastructures devant accueillir cette compétition", a fait savoir l’instance dirigeante du football africain dans un communiqué, sans préciser la date prévue pour l’inspection. "Ce cabinet devrait également se voir confier la mission de conduire un audit des Centres d’Excellence de la CAF du Cameroun, du Sénégal et d’Ethiopie."
 
Plus d'articles...
scatvids.club javvids.com shemalecuties.top