CAF

CAF : Ahmad n'a pas invité Raouraoua à l'AG

Afrique - CAF

Une Fake news dont l’origine n’échappe pas à personne fait état d’une invitation de l’ancien gestionnaire de la FAF, Mohamed Raouraoua à l’assemblée générale de la CAF du 2 février à Rabat par le président de l’instance continentale, le Malgache Ahmad, en tant que membre d’honneur de l’illustre institution. Une telle invitation serait peut-être passée comme une lettre à la poste, si on ne l’avait pas associée à une prétendue suspension du président de la FAF, Zetchi Kheïredinne pour 2 ans. Ce qui l’empêcherait de participer à l’AG. Or, tout est faux !

1). Il n’a jamais été question  de faire de Raouraoua Mohamed (qui  cherche vaille que vaille à reprendre son titre de champion de la lutte des places au sein des instance internationales), un membre d’honneur de l’AG de la CAF. Il n’a pas été, comme ses relais ont tenté de le faire croire,  ambassadeur de l’UAFA auprès de la maison du Caire ; conseiller  de Gianni Infantino, le patron de la FIFA et il ne sera pas dans l’organe souverain du football africain. En vérité, une telle « distinction » doit être approuvée par les membres de l’AG sur proposition du président de la CAF. Et ce n’est pas le cas. En revanche, Le Malgache Ahmad va proposer son prédécesseur Issa Hayatou.

2) Le président de la FAF, Zetchi Kheïreddine, n’est pas encore sanctionné. C’est le jury disciplinaire du CHAN qui a fait une proposition de retrait de délégation de la CAF au Comex. Et l’affaire n’a pas encore traitée. Le représentant algérien avait quitté l’organisation du  CHAN, en signe de protestation à la suite de l’invalidation de la candidature de Bachir Ould Zmirli. Le retrait de délégation signifie que le président de la FAF ne pourra pas représenter, durant toute la durée de la sanction, l’institution continentale. Il assistera en tant que membre de droit de l’AG sans aucun problème. La preuve en est qu’il a reçu l’invitation protocolaire. Et sur le site de la FAF.dz sa présence à l’AG est annoncée. Il sera accompagné du vice-président … Bachir Ould Zmirli. (In Botola - B. Nazim.

 

 

 

CAF : Des propos sidérants de Ahmad Ahmad

Afrique - CAF
Nomination de nombreux Marocains à la CAF
Cela me fait rigoler d'entendre que j'ai nommé 10 dirigeants marocains aux différentes commissions. La CAF n'est pas différente de l'ONU dont le plus gros contributeur est les Etats-Unis. Je suis reconnaissant envers ceux qui m'ont aidé. Je le dis sans aucune honte. Le Maroc nous a aidé en accueillant le symposium de la CAF cette année. Ce même pays nous a soutenu pour le CHAN 2018 alors que le Kenya était un pays à risque pour l'organisation de ce tournoi. Si vous m'avez aidé, je suis reconnaissant envers vous. Pourquoi vais-je soutenir des gens, alors qu'ils ne l'ont pas fait pour moi. Si je le fais, je veux être sûr que ces personnes ne me mettront pas des bâtons dans les roues.
Lors d'une conférence de presse, le président de la CAF, Ahmad Ahmad a tenu des propos sidérants au sujet de la presence de dix marocains dans les commissions de l'instance africaine. "Cela me fait rigoler d'entendre que j'ai nommé 10 dirigeants marocains aux différentes commissions. La CAF n'est pas différente de l'ONU dont le plus gros contributeur est les Etats-Unis. Je suis reconnaissant envers ceux qui m'ont aidé. Je le dis sans aucune honte. Le Maroc nous a aidé en accueillant le symposium de la CAF cette année. Ce même pays nous a soutenu pour le CHAN 2018 alors que le Kenya était un pays à risque pour l'organisation de ce tournoi. Si vous m'avez aidé, je suis reconnaissant envers vous. Pourquoi vais-je soutenir des gens, alors qu'ils ne l'ont pas fait pour moi. Si je le fais, je veux être sûr que ces personnes ne me mettront pas des bâtons dans les roues." Les africains ont pleuré en lisant ces propos et commencent à regretter l'autoritarisme de son predecesseur Issa Hayatou.
 

CAF : La FAF introduit un recours pour Zmirli

Afrique - CAF

La Fédération algérienne de football (FAF) a décidé d'introduire un recours auprès de la Confédération africaine de football (CAF) à la suite du rejet de la candidature de Bachir Ould Zmirli pour les élections des quatre postes vacants au Comité exécutif de la CAF, prévues le 2 février à Casablanca, a indiqué l'instance fédérale sur son site web. ''Le Comité exécutif de la CAF a rejeté le dossier de candidature de Bachir Ould Zmirli, vice-président de la FAF et candidat de l’Algérie au poste de membre du Comité exécutif de la CAF, au motif qu’il aurait été déposé hors délais. La FAF a décidé d’introduire un recours auprès de la CAF. Elle est déterminée à explorer toutes les voies réglementaires pour faire valoir ses droits'', a écrit la FAF. A signaler que l’instance fédérale avait perdu son siège au Comité exécutif de la CAF occupé par son ancien gestionnaire de Mohamed Raouraoua à l'occasion des élections organisées lors de l'assemblée générale de la CAF le 16 mars 2017 à Addis Abeba (Ethiopie).

 

CAF : La candidature de Ould Zmirli invalidée

Afrique - CAF

A trois jours du début de la 5e édition du CHAN (13 janvier au 4 février) qui doit se dérouler au Maroc, le Comex de la CAF s’est réuni mercredi, à Casablanca, sous la présidence du Hadji Ahmad, pour traiter les dossiers de candidature des candidats qui doivent l’intégrer. A la suite d’une réunion qui a duré plus de quatre heures, les membres du Comex, devant la complexité de certaines candidatures, ont décidé entre autres, d’invalider le dossier de l’Algérien Bachir Ould Zmirli, vice-président de la FAF. Sitôt l’annonce faite, le président de la FAF, Zetchi Kheïredinne qui se trouve à Casablanca en tant que membre de la Commission d’organisation du CHAN a décidé de déposer un recours et si besoin porter l’affaire devant le TAS de Lausanne. Et cela, dans le strict respect de la réglementation de la FIFA et de la CAF. Bachir Ould Zmirli a pour adversaire dans la zone nord, le Lybien Djaâfar Djamal. – BO

 

 

CAF : Le duel Zmirli - El Djaafari au Comex

Afrique - CAF
Le candidat libyen au Comex de la CAF, El Djaafari Djamel a confirmé sa candidature tout en restant sur la réserve. « J’ai été hésitant mais les quelques échos qui me viennent d’Algérie et d’ailleurs m’ont redonné confiance en mes chances », a déclaré le rival du candidat algérien, Bachir Ould Zmirli. Le président de la fédération Libyenne qui se trouve actuellement à Oman avec l’équipe nationale pour préparer le CHAN n’a pas caché ses craintes. « Je n’ai pas effectué de campagne auprès de mes collègues africains tant il est vrai que je comptais me retirer de la course », a-t-il poursuivi avant de conclure : « Je souhaite bonne chance au candidat algérien et que le meilleur gagne pour faire entendre la voix de la zone nord au sein du CE de la CAF ». A signaler que l’instance continentale rendra dans les prochains jours (10 janvier 2018), la liste des candidats pour les 4 postes à pourvoir lors de l’AGE qui aura lieu à Rabat avant le début du CHAN en février prochain 2018.
 
Plus d'articles...
scatvids.club javvids.com shemalecuties.top