scatvids.club javvids.com shemalecuties.top

GHANA

AFR : Kwesi banni à vie par la FIFA

Afrique - GHANA

La FIFA coupe la tête de Kwesi Nyantakyi, président déchu de la Fédération ghanéenne de football. Contraint à la démission en juin dernier par un scandale de corruption, le dirigeant a été banni à vie de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre, aux niveaux national et international) par la chambre de jugement de la commission d'éthique indépendante de l'instance internationale. "M. Nyantakyi a été reconnu coupable de violation des articles 19 (conflits d'intérêts), 21 (corruption) et 22 (commission) du code d'éthique de la FIFA, édition 2012. Il a par conséquent été suspendu à vie de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international. Il devra en outre s'acquitter d'une amende d'un montant de 500.000 francs suisses", a précisé un communiqué. Le mois dernier, la FIFA avait désigné son successeur, en l'occurrence le président de la Fédération malawite Walter Nyamilandu

 

GHA : La CAF décime la Fédé du Ghana

Afrique - GHANA

Le Jury Disciplinaire de la Confédération Africaine de Football a eu la main lourde. Réuni aux fins de statuer sur les allégations de corruption, formulées contre des officiels de la CAF par les médias (arbitres et techniciens), il a pris à leur encontre des sanctions exemplaires dont des expulsions à vie de la famille du football continental et mondial. Le jury disciplinaire a également suspendu provisoirement d’autres personnes en attendant d’étudier leur cas. A signaler qu’aucun officiel algérien n’est concerné.

EXCLUSION A VIE

David Laryea, Arbitre Assistant (Ghana)

10 ANNEES DE SUSPENSION

Lathbridge Reginald, Arbitre (Ghana)

Nantierre Eric, Arbitre Assistant (Ghana)

Fleischer Cecil, Arbitre (Ghana)

Ouedraogo Dawood, Arbitre (Ghana)

Salifu Malik, Arbitre Assistant (Ghana)

Akongyam Theresa, Arbitre Assistant (Ghana)

Joseph Wellington, Instructeur Technique (Ghana)

SUSPENSION PROVISOIRE

Bello Aboudou, Arbitre (Benin)

Baba Leno, Arbitre (Guinée)

Aderito Marida Silva, Arbitre Assistant (Guinée Bissau)

Daouda Gueye, Arbitre (Sénégal)

Nkounkou Messie, Arbitre (Congo)

Yamba Armand Gildas, Arbitre Assistant (Congo)

Blaise Boutamba, Arbitre Assistant (Congo)

Hamada Nampiandraza, Arbitre (Madagascar)

 

GHA : Abedi Pelé parmi les 5 membres

Afrique - GHANA

A la suite du scandale frappant son président Kwesi Nyantakyi, qui a démissionné, la Fédération ghanéenne de football (GFA) va être dirigée par un comité intérimaire. Celui-ci comprend 5 membres dont l’ancien international Abedi Pelé, père d’André et Jordan Ayew. L’instance aura pour mission de diriger les affaires courante

 

GHA : Vers la dissolution de la fédé du Ghana

Afrique - GHANA

Au terme d’une longue enquête, le journaliste Anas Aremeyaw Anas a diffusé une vidéo qui dévoile un système de corruption qui gangrène le football ghanéen. Dans le document, le président de la Fédération ghanéenne de football (FA Ghana), Kwesi Nyantakyi, se fait notamment prendre en flagrant délit en train de réclamer 11 millions de dollars à des investisseurs pour les mettre en contact avec des membres du gouvernement. On voit aussi des arbitres en train d’accepter des pots-de-vin pour truquer des matchs du championnat.

Face à ce scandale, le gouvernement ghanéen a réagi en annonçant qu’il va dissoudre la Fédération, en raison de "la nature massive de la corruption présumée" selon le ministre de l’Information, Mustapha Abdul-Hamid. Les officiels impliqués vont faire l’objet de poursuites et un comité provisoire va être mis en place.

 

GHA : Arrestation de Kwesi Nyantaki

Afrique - GHANA
Nana Akufo-Addo, le président ghanéen a ordonné l’arrestation de Kwesi Nyantakyi, le président de la fédération de football et membre influent de la CAF et de la FIFA. En toile de fond, une affaire de corruption.
Les allégations sont lourdes et pourraient plomber la carrière de Kwesi Nyantakyi. Ce mardi, c’est sur les antennes de la télévision nationale ghanéenne – la Ghana Broadcasting Corporation – que la présidence ghanéenne a égrainé ses griefs contre le président de la fédération de football.
Selon Abu Jinapor, chef d‘état-major adjoint du bureau du président Akufo-Addo, l’homme fort du football ghanéen s’est rendu coupable “d’escroquerie et de fraude”. Il aurait notamment reçu des pots-de-vin d’hommes d’affaires, leur garantissant un accès au président Akufo-Addo, à qui il donnerait d’ailleurs une partie de l’argent reçu.
Le chef de l’Etat Nana Akufo-Addo en a pris connaissance après avoir visionné quelques extraits d’un documentaire à charge dont la sortie est prévue le 6 juin. Intitulé “Number 12”, il est signé du reporter ghanéen Anas Aremeyaw Anas, rendu célèbre par ses nombreuses révélations sur la corruption au sein de l’appareil d’Etat.
Le président ghanéen a dès lors exigé l’arrestation du patron de la fédération, avec effet immédiat. Selon les médias ghanéens, le mis en cause n‘était pas au pays au moment de l’annonce, mais il serait sur le chemin du retour.
Par ailleurs vice-président de la Confédération africaine de football et membre du puissant Conseil de la FIFA, Kwesi Nyantakyi a jadis été cité dans des cas de corruption au sein du football. Lors de la Coupe du monde 2014, il aurait du reste promis à certaines équipes qui voulaient truquer des matches que les Black Stars leur prêteraient main forte, avaient alors écrit des médias britanniques avant la compétition. Des accusations qu’il a vigoureusement démenties


Nana Akufo-Addo, le président ghanéen a ordonné l’arrestation de Kwesi Nyantakyi, le président de la fédération de football et membre influent de la CAF et de la FIFA à l'aéroport d'Accra alors qui revenait d'un séjour à la Mecque. Il a été remis en liberté provisoire pour préparer sa défense. De son côté, le président de la CAF, Ahmad a été obligé d'écourter son séjour alors qu'il se trouvait à la Mecque et pourrait ne pas assister à la finale de la Ligue des Champions entre le Real Madrid et Liverpool. En toile de fond, une affaire de corruption
. Les allégations sont lourdes et pourraient plomber la carrière de Kwesi Nyantakyi. Ce mardi, c’est sur les antennes de la télévision nationale ghanéenne – la Ghana Broadcasting Corporation – que la présidence ghanéenne a égrainé ses griefs contre le président de la fédération de football. Selon Abu Jinapor, chef d‘état-major adjoint du bureau du président Akufo-Addo, l’homme fort du football ghanéen s’est rendu coupable “d’escroquerie et de fraude”. Il aurait notamment reçu des pots-de-vin d’hommes d’affaires, leur garantissant un accès au président Akufo-Addo, à qui il donnerait d’ailleurs une partie de l’argent reçu. C'est le deuxième vice-président de la CAF après le Congolais Omari Constant a être arrêté.

 

 
Plus d'articles...