MAROC

MAR : Maroc-Gabon le 5 Mars à Marrakech

Maghreb - MAROC

Les Lions de l’Atlas du Maroc joueront le 5 mars prochain contre le Gabon. Les statistiques des dernières confrontations entre les deux nations donnent l'avantage aux Panthères du Gabon. -

 

FIFA : L'AG de la FRMF invalidée

Maghreb - MAROC

La FIFA a ratifié la décision du Comité d’urgence, prise le 15 novembre dernier et qui avait qualifié de non-valide l’Assemblée Générale Ordinaire de la Fédération marocaine de Football (FRMF), tenue le 10 novembre dernier.

 

MAR : Qui succédera à Abou Treika ?

Maghreb - MAROC

Le trophée du Lion d’Or du journal marocain El-Mountakhab initié en 2004, mettra aux prises cette année les Ivoiriens Didier Drogba (Galatasaray) déjà consacré en 2005, 2006, 2007 et 2012 et Yaya Touré (Man City), les Nigérians John Mikel Obi (Chelsea) et Victor Moses (Liverpool), les Ghanéens Kwadwo Asamoah (Juventus) et Moubarak Wakaso (Rubin Kazan), le Burkinabé Jonathan Pitroipa (Rennes), le Marocain Mehdi Benatia (AS Rome) l'Algérien Sofiane Feghouli et l’Egyptien Mohamed Abou Treika (Ahly). Ce dernier a déjà eu l’honneur de remporter le trophée en 2008. Le dernier Lion d’or, qui avait consacré le Camerounais Samuel Eto’o en 2004, 2009 et 2010, a été attribué en 2011 au stratège Malien Seydou Keita.

 

MAR : Fawzi Lakjaa président de la FRMF

Maghreb - MAROC

L'Assemblée générale de la Fédération Royale Marocaine de Football a finalement un président : Fawzi Lakjaa, le président de la Renaissance Sportive de Berkane qui a été élu à l’unanimité président de la FRMF. Le retrait de Abdelillah Akram, président du Wydad de Casablanca a débloqué la situation.Il occupera le poste de vice-président. Il remplace Ali Fassi F'hiriqui qui a démissionné.

 

MAR : Tanger limoge Saïd Zekri

Maghreb - MAROC

Après le nul vierge réalisé par l’IR. Tanger sur son terrain du grand stade de Tanger face au Raja , le comité du club tangérois a limogé l’entraîneur Saïd Zekri et c’est Omar Raiss qui lui succède. Une décision hâtive, car selon certains observateurs tangérois, le mal de l’IRT n’est pas dans l’entraîneur, mais dans l’instabilité de l’effectif.

 
Plus d'articles...
микрозайм на карту