MAROC

MAR : Fouzi Lekjaa decroche un 2eme mandat

Maghreb - MAROC

Elu vendredi 3e vice-président de la CAF, Fouzi Lekjaa (47 ans) a été réélu pour un deuxième mandat de quatre ans à la présidence de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Seul candidat en lice, le marocain a récolté l’unanimité des votes des 39 délégués présents sur les 48 que compte l’assemblée. En vertu du règlement qui limite à deux le nombre de mandats, Lekjaa ne pourra plus briguer un troisième mandat.

 

MAR : Le WAC perd Fabrice Ondama

Maghreb - MAROC

Le Wydad Casablanca a perdu son buteur, Fabrice Ondama (29 ans) au club depuis 2012 après un premier passage. Il a signé pour deux ans en option en faveur du Club Africain, en Tunisie. Arrivé en fin de contrat, l’international congolais n’était pas parvenu à s’entendre avec ses dirigeants au sujet d’une prolongation.

 

MAR : Au Wydad, le derby de Casablanca

Maghreb - MAROC
Le Wydad Casablanca a remporté le derby de la capitale économique en battant le Raja (1-0). Les hommes d’Houcine Ammouta ont ainsi augmenté leur avance en tête grâce à au défenseur Amine El Attouchi, de la tête sur corner (30e). Ils comptent désormais 5 points d’avance sur leur nouveau dauphin, le Diffa El-Jadida.
 

CAN : Le Maroc prend en charge le Malawi

Maghreb - MAROC

Le Malawi va finalement pouvoir prendre part aux éliminatoires de la CAN 2019 alors qu’il s’était initialement résolu à déclarer forfait faute de moyens financiers. Le Maroc, placé dans le même groupe que les Flames, va prendre en charge les frais nécessaires à sa participation. Les deux sélections ont signé un accord de partenariat et de coopération.

 

 

CAF : Ahmad Ahmad au Maroc

Maghreb - MAROC
Le président de la Fédération malgache de football, Ahmad Ahmad et candidat à la présidence de la CAF se trouve au Maroc après un petit détour en Mauritanie. Ainsi il continue à sa tournée en Afrique pour faire connaître son programme, alors que son adversaire, Issa Hayatou compte surtout sur ses réseaux  tissés depuis une trentaine d’années (1988 – 2017) pour un huitième mandat. Ahmad Ahmad  lors de son passage au Nigeria a avoué que sa candidature a été suscitée par ses pairs : « Ce n’était pas mon ambition de devenir président de la CAF, mais des collègues comme le président Amaju Pinnick de la fédération nigériane de football m’y ont encouragé, après le congrès de la FIFA à Mexico, l’an dernier », a révélé Ahmad Ahmad. Il a par la suite levé un coin de voile sur les innovations qu’il veut apporter : « Je crois que de nombreuses choses doivent changer dans le football africain (…). Nous devons modifier notre formation des arbitres et des entraineurs. Nous ne pouvons délivrer une licence d’arbitrage après seulement 10 jours d’apprentissage. Pour l’instant, il ne s’agit que d’un certificat pour trouver du travail. Notre développement dans le domaine technique doit évoluer », a-t-il dit.
 
Plus d'articles...