MAR : Belhanda n'avait pas le choix

Critiqué par certains observateurs pour avoir privilégié la proposition du Dynamo Kiev, qui évolue au sein de la peu médiatisée Premier Liga ukrainienne, plutôt qu’un grand championnat européen, Younès Belhanda a expliqué que, si son choix s’est porté sur le club formateur d’Andreï Shevchenko, c’est avant tout faute d’autres propositions... "Je n’avais pas cinquante propositions. J’en avais deux en fait. Le Dynamo et Al-Jazira... Au niveau des infrastructures, le Dynamo c’est du top niveau. Je vais jouer dans un club qui a accueilli la finale du dernier Euro.

Le centre d’entraînement est top niveau, le projet est très intéressant", a argué le milieu de terrain de 23 ans, séduit par le club ukrainien, comme il l’a expliqué à L’Equipe : "J’ai remarqué que le président du club me connaissait vraiment bien. Il m’a présenté un projet très intéressant. Il veut repasser devant le Shakhtar Donetsk et a décidé de monter une équipe en ce sens. Ça m’a plu", a confié le désormais ex-Montpelliérain, qui s’est engagé pour cinq ans avec le troisième du dernier championnat d’Ukraine.