CIV : La FIF saisit le TAS et soutient Anouma

Afrique - CÔTE D IVOIRE


Le ministre de la Promotion de la jeunesse, des Sports et Loisirs, Alain Lobognon a donné son accord pour que Jacques Anouma dont le dossier de candidature à l’élection à la présidence de la CAF a été rejeté récemment, fasse appel auprès du TAS. Le ministre en charge du Sport ivoirien est contre l’injustice au sein des confédérations ou fédérations sportives. Parlant du rejet de la candidature de son compatriote Jacques Anouma par la CAF, Alain Lobognon s’est voulu clair : «Monsieur Jacques Anouma qui est sportif, a pris note de cette décision qui n’est pas acceptable. Il va faire appel. Mais au-delà de Jacques Anouma qui est un humain, donc mortel, il faut voir l’ensemble de la gestion des fédérations au plan national qu’international. En tant que ministre des Sports de la Côte d’Ivoire, je ne peux pas m’asseoir et me taire quand il y a un dysfonctionnement au niveau d’une organisation à laquelle la Côte d’Ivoire appartient et à laquelle la Côte d’Ivoire contribue. Ce qui est valable au niveau de la CAF, est aussi valable en Côte d’Ivoire. Et, c’est la raison pour laquelle j’ai pris la décision de faire suspendre l’Assemblée générale élective de la Fédération de golf en Côte d’Ivoire, où le bureau sortant n’a pas manqué de copier exactement les textes de la CAF, pour dire que pour être président de la Fédération, il faut avoir été membre du comité exécutif. C’est inacceptable et comprenez que ce qui s’est passé à la CAF aura son dénouement au niveau du TAS. La FIF été saisie pour saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS)». Une sortie qui met ainsi fin au débat relatif sur l’engagement et la détermination des autorités à soutenir le candidat Jacques Anouma qui a pour parrain la FIF.