SEN : Soutien total à Me Augustin Senghor

Afrique - SENEGAL

Les délégués ayant pris part à la réunion du Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF) élargi à la Ligue sénégalaise de football professionnel, à la Ligue amateur et aux Ligues régionales ont déclaré être en phase avec le refus de démissionner de Me Augustin Senghor, président de l’instance dirigeante.

 

‘’Considérant que les raisons évoquées par les tenants de la démission des fédéraux ne sont pas moralement acceptables’’, les délégués ont appelé dans une résolution, Me Augustin Senghor et son Comité exécutif, à demeurer ‘’dans les instances fédérales et infra fédérales jusqu’à la fin de leur mandat.

‘’Les informations fournies aux plus hautes autorités étant injustifiées’’ et ‘’la FSF et son président continuent de jouir d’une légitimité incontestable’’, les délégués ont instruit Me Senghor et son Comité exécutif ‘’de continuer de fédérer tous les acteurs du football autour des objectifs de la FSF’’.

C’est pourquoi, ils ont procédé aux remplacements des démissionnaires ‘’comme le prévoient les textes’’, a ajouté le président de la FSF.

Ainsi, Babacar Sy, le président de la Linguère de Saint-Louis remplace Louis Lamotte au poste de premier vice-président, Daouda Badji président de la Ligue de Ziguinchor remplace Moussa Diaw Dieng. Sammy Danif prend la place d’Ibrahima Traoré, tandis que Youssou Camara hérite du poste de Cheikh Seck.

Quant au président de la Commission centrale des arbitres, Badara Mamaya Sène qui a démissionné lundi, il a été remplacé par Mamadou Ndiaye.

Pour les délégués, le mandat court jusqu’au 30 août prochain d’autant plus que ‘’les mandants n’ont jamais demandé un départ ou une réorganisation de ces instances ou composantes’’.

Dans ce sens, ils ont réaffirmé leur disponibilité totale à l’égard de l’Etat pour continuer l’œuvre de construction du football national qui a bien démarré avec les qualifications historiques aux coupes d’Afrique des nations des moins de 17 ans, des femmes et aux Jeux olympiques.

Ils ont ajouté à leur bilan la fin prochaine des travaux du centre technique de Toubab Dialaw et la présence de leur président dans le Jury disciplinaire de la CAF, comme membre de la Commission de recours de la FIFA et du Tribunal arbitral du sport (TAS). - (in APS)