CAF : Le GRAF entre dans la danse (ABL)

Afrique - CAF

Le Groupe d’action pour le renouveau du football en Afrique (GRAF), un comité « fantôme » dirigé par le béninois Anjorin Moucharafou, un des chiens de garde d’Issa Hayatou fait dans l’amalgame et la diversion.

Dans une déclaration remise à l’agence de presse par le sénégalais Badara Sene (membre de la commission d’arbitrage de la CAF), le GRAF indique que Jacques Anouma, l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) ne peut être candidat à la présidence de CAF, au regard de l’amendement de la « honte » présenté par le cumulard de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua.

Le béninois Anjorin Moucharafou fait partie du clan d'Issa Hayatou, Slim Aloulou, Amos Adamu, Amadou Diakhité qui ont été condamnés par des juridictions sportives (CIO, FIFA ...) pour corruption avérée. Quant à Jacques Anouma, il maintient sa candidature à la présidence de la CAF.