ALG : Le Brésil et le bonimenteur Raouraoua

Maghreb - ALGERIE

Décidément, le hadji bonimenteur  de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua est dans le délire permanent. Il vient de se faire "ramasser" par le président de la Confédération brésilienne José Maria Marin. Celui-ci a révélé au journal Folha de Sao Paulo, à la suite du match –gag contre la Chine (8-0) qu’il n’était pas responsable du choix des rencontres des Auriverde. « Si un pays veut nous affronter, je pourrai parler autant que je veux, il devra passer par la Société Arabe International Sport Events qui détient tous les droits ». Or, une nouvelle fois, le bonimenteur avait monté tout un scénario sur la Radio de la chaine nationale et annoncé qu’il était en négociation très avancé avec le président José Maria Marin pour un match Algérie-Brésil le 14 novembre prochain. Que grâce à ses talents de négociateur, il avait baissé le prix qui est passé de 3 millions de dollars à 1,5 million et que tout sera finalisé à Zurich lors d’une réunion prochaine à la FIFA. Et bla-bla-bla et bla-bla-bla. Neni et surtout bon, très bon appétit, la table est mise. (Source Sambafoot)