CAN : Halilhodzic se la joue inquiet

Mondial/Can - CAN

Ce week-end, sur les 30 équipes africaines pour le dernier tour éliminatoires de la CAN 2013, ils ne sont que deux à n’avoir jamais été présents à une phase finale : la République Centrafricaine et le Cap Vert.

 

Toutes les rencontres sont intéressantes et indécises. L’Algérie a un statut de favori devant la Libye sérieusement handicapée par la délocalisation du match à Casablanca. Pourtant le sélectionneur algérien Vahid Halllhodzic se la joue inquiet. Le sélectionneur Tunisien Sami Trabelsi veut assurer la qualification à Freetown contre la Sierra Leone. « Notre objectif est de ramener la victoire de Freetown. J’en conviens que le Sierra Leone n’a pas l’étoffe des grandes sélections du continent mais c’est un ensemble ». De son côté les Lions de l’Atlas se rendent en Mozambique avec l’espoir de ramener au moins un nul.

Libéria-Nigéria semble à la portée de Super Eagles de Stephen Keshi. Si les Nigérians n’ont guère brillé ces derniers temps, l’équipe de revenir au premier plan. Le grand choc reste la confrontation Côte d’Ivoire - Sénégal au stade Félix-Houphouët-Boigny. Les deux équipes se présentent avec un effectif au complet dans ce grand derby de l’Afrique de l’Ouest. Didier Drogba, qui n’a jamais rien gagné en Afrique et tous les coéquipiers de sa génération rêvent d’inscrire leurs noms au palmarès de l’épreuve.

La Zambie, sacrée au début de l’année à Libreville affronte l’Ouganda qui ronge son freine depuis plus de quarante ans. L’Ethiopie qui relève la tête après une longue éclipse accueille le Soudan dont les équipes ont le vent en poupe. Le Ghana face au Malawi, le Gabon devant le Togo avec le retour de son enfant prodigue Emmanuel Adebayor doivent bataille ferme pour composter leur ticket. (avec cafonline)

Cliquez pour voir les rencontres du week-end

 

 
микрозайм на карту