CAF : Me Senghor donne la leçon

Afrique - CAF

Le président de la fédération sénégalaise Maître Senghor Augustin en tant que juriste de renommée internationale et membre du TAS de Lausanne donne la leçon aux fossoyeurs du football africain après l’assemblée générale extraordinaire de la CAF aux Seychelles.

«Il faut éviter de focaliser le débat sur Jacques Anouma. Il n’est pas concerné par cette loi. Il est membre du comité exécutif. Nous savons tous que l’intention de l’écarter est manifeste mais, les gens s'y sont mal pris. La loi n’étant pas rétroactive il lui suffit comme il suffit à tous les autres membres du comité exécutif de la Caf de déposer leur candidature dès ce mois de septembre pour être à l’abri de tout. Parce qu’au regard du texte qui a été adopté, ils sont tous éligibles. Mais ce sont les présidents de fédération qui seront éliminés une fois que la loi va entrer en vigueur. Ce n’est pas une affaire d’Anouma», a-t-il déclaré à l’envoyé spécial de Soir Info.