ALG :Le TAS maintient l’Arbaâ contre la FAF

Maghreb - ALGERIE

Timoré jusqu'à présent, le TAS algérien a enfin décidé dé s'opposer légalement à la gabegie qui s'est installée au niveau de la fédération algérienne de football notamment du fait des absences du cumulard de la fédération Mohamed Raouraoua. Plus enclin à gérer ses intêrets personnels au niveau des instances internationales plutôt que de régler les multiples problèmes qui se posent au football algérien le cumulard a laissé l'anarchie s'instaurer. Certains dirigeants honnêtes comme Dahmane Chikh (CA.Kouba) et Nacer Baghdadi (Arbaa) ont décidé de mettre fin à la loi du copinage. Ainsi, le président de l’Académie Club de l’Arbaâ (ACA) s’est battu et a réussi à faire maintenir son club en Régionale 2. Initialement, l’ACA avait été rétrogradée car étant classée plus mauvais antépénultième (avant-avant-dernier) des deux groupes de cette division. Or, en épluchant les feuilles de matches de la saison, Baghdadi a découvert que le club de Khemisti, qui avait deux points de plus que l’ACA, avait déclaré forfait pour deux matches de ses équipes des jeunes catégories. En vertu de la réglementation, un point devait lui être défalqué pour chaque forfait, ce qui ramènerait Khemisti et l’ACA à égalité de points, mais avec un meilleur goal-average pour l’Arbaâ. Fort de ces documents, Baghdadi a adressé un recours à la Ligue de Blida, qui a été rejeté, puis à la FAF, également rejeté. Fort d’un dossier bien ficelé, il a saisi le Tribunal arbitral du sport qui lui a donné gain de cause. D'autres dossiers de clubs sont à l'étude.