AFR : 47 pays pétitionnent pour Issa Hayatou

Afrique - CAF

Quarante sept pays ont "signé" une pétition demandant au Hadji Issa Hayatou de se représenter à la présidence de la CAF qu'il dirige depuis l'assemblée générale de 1988. C'est l'un des membres de la garde rapprochée du Hadji,le Sénégalais Badara Sene, le patron de l'arbitrage africain qui l'a annoncé. Il avait été le maitre d'oeuvre de cette initiative, lors de la CAN 2012 au Gabon et Guinée Equatoriale en compagnie du Béninois Anjorin Moucharafou et du Congolais Constant Omari Selemani. L'Ivoirien Jacques Anouma, membre du Comité Exécutif de la CAF et de la FIFA a l'intention de se présenter à la présidence. L'assemblée générale élective aura lieu en 2013 au Maroc.

A signaler que le Groupe d’action pour le renouveau du football en Afrique (Garf-Afrique), d’Anjorin Moucharaffou, président de la Fédération béninoise de football, s’est fendu récemment d’un communiqué, "mettant en garde de façon voilée, tout Africain, autre qu’Issa Hayatou, contre toute candidature à la présidence de la Confédération africaine de football (Caf) en 2013". Si le communiqué ne cite aucun nom, il indique que «contre toute attente, le bureau directeur du Garf-Afrique a appris avec désolation, la candidature d’un membre du comité exécutif de la Confédération africaine de football et ancien président de fédération (ndlr - Jacques Anouma)».