ALG : Halilhodzic flingue Djabou (ABL)

Maghreb - ALGERIE

Le sélectionneur de l'équipe d'Algérie Vahid Halilhodzic connu pour ses bourdes, ses frasques (qui n'ont rien à voir avec un franc parler) a flingué l'actuel meneur de jeu Sétif, Abdelmoumene Djabou actuellement en pourparlers avec plusieurs clubs étrangers «Djabou lui, est le meilleur joueur actuellement en Algérie, mais je découvre aujourd'hui qu'il traîne une blessure depuis une année, et qu'en dépit de cela, il continue à jouer ses matches normalement. C'est vraiment grave», a-t-il déclaré. Question simple : pourquoi Vahid Halilhodzic garde-t-il Djabou en stage ?

Le sélectionneur qui est tricard en France a déclaré qu'il a refusé un salaire de 250.000 euros des clubs Qataris pour une "parole d'honneur" omet de dire que la sélection algérienne a été une occasion rêvée pour relancer sa carrière. Son salaire n'était-il pas moindre lorsqu'il entraînait la Côte d'Ivoire ? Par ailleurs, le Franco-Bosniaque en s'interrogeant sur le lieu de la rencontre Mali-Algérie, tout en chargeant la FIFA, fait dans le burlesque. Qui mieux que son mentor, le cumulard Mohamed Raouraoua pour l'informer sur ce sujet ?

Vahid Halilhodzic qui accorde aux journalistes étrangers et particulièrement français, toutes ses faveurs pour soigner son image bien écornée ferait mieux de respecter les medias algériens. Faut-il l'excuser d'avoir la mémoire courte ? A l'évidence, il n'a rien retenu de ses échecs et il serait bien inspiré de laisser tomber la brosse à reluire, à chaque fois qu'on lui tend le micro, pour vanter les "mérites" de son "employeur".