ALG : Seul Medouar mérite la députation

Maghreb - La gazette du Maghreb

A l'exception du président de l'ASO Chlef, Abdelkrim Medouar, qui a réussi à concilier entre sport et politique en se faisant élire à la députation tous les autres ont essuyé des revers à l'occasion des élections législatives algériennes. Des présidents de club comme Abdelhakim Serrar de l'ES Sétif, Aissa Menadi de l'USM Annaba de Mebarek Boudene du MC El Eulma et de El Morro de l'ASMO n'ont pas réussi à convaincre leurs potentiels électeurs. L'arbitre tricheur international Mohamed Benouza, l'homme des basses besognes du cumulard de la fédération Mohamed Rapuraoua a également tenté de profiter de sa «notoriété» pour rentrer dans le monde de la politique. Mais les électeurs lui ont coupé le sifflet. (-Avec le quotidien d'Oran).