AFR-C1 : Mazembe indésirable à Khartoum

Afrique - C1

 

Les huitièmes de finales retour de la Ligue d’Afrique des Champions (C1) se déroulent ce week-end avec un explosif Al Merriekh – TP Mazembe.
L’Espérance Tunis, tenante du titre, se déplace à Harare avec un avantage de six buts que les Dynamos aura bien des difficultés à rattraper Le coach des « Sang er Or » Michel Decastel a choisi de faire tourner son équipe avec les rentrées de Aymen Ben Amor en défense, de Boughanmi au milieu de terrain et d’Ayari en attaque. Un de ses principaux rivaux, le TP Mazembe ne sera pas à l’abri, d’une déconvenue malgré ses deux buts d’avance. Les coéquipiers de Kasusula Kilitcho ont eu un aperçu de ce qui les attend dans le chaudron d’Om Dorman. Ils ont été accueillis par une pluie de projectiles par les supporters d’Al Merriekh et contraints d’attendre plus de trois heures à l’aéroport.
L’autre représentant soudanais Al Hilal entraîné par le coach français Diégo Garzitto n’a pas eu à se plaindre de son arrivée à Chlef. Le directeur général Hassen Mohamed Salah est satisfait de «la qualité de l’accueil réservé à sa délégation ». La partie s’annonce indécise pour les deux formations qui s’étaient neutralisés (1-1) à Khartoum. En revanche, le Zamalek sur sa pelouse du Caire évoluera contre le Moghreb avec une certaine sérénité grâce au score obtenu à Fès (2-1). Par contre, Al Ahly, le sextuple vainqueur de l’épreuve devra batailler pour remonter le handicap d’un but devant le Stade Malien.

 

 
микрозайм на карту