ALG : Des demi-finales à hauts risques

Maghreb - ALGERIE
Des demi-finales de Coupe d’Algérie à hauts risques opposent, vendredi, le Chabab de Belouizdad au CS Constantine et Sétif à El Harrach. La police est sur le pied de guerre.

Le Chabab de Belouizdad a finalement gagné son bras de fer avec la Fédération qui a maintenu la domiciliation du match, à Alger, au stade du 20 août. Il lui faut maintenant gagner le billet de la finale sur son terrain mascotte où il est difficile à manoeuvrer. Mais il aura en face une coriace formation constantinoise. Celle-ci est composée de joueurs expérimentés comme Zoubir Zmit et Fodil Hadjadj. De plus, son entraîneur Rachid Belhout à la baraka. Il a remporté ces deux dernieres saisons la Coupe de Tunisie avec Beja et la Coupe d’Algérie avec la JS. Kabylie.

Sétif et El Harrach se connaissent bien. La saison passée à ce stade de la compétition, El Harrach avait profité de l’avantage du terrain pour prendre le meilleur sur Sétif et s’est retrouvé en finale. Cette fois-ci les rôles sont inversés. Ce sont les coéquipiers du lutin et meneur de jeu Djabou déjà leader du championnat qui vont évoluer à la maison. Ils n’ont pas caché qu’ils visent le doublé. De son côté, El Harrach au football-champagne voyage bien. Mais son coach Boualem Charef reste prudent. « C’est du 50/50 », a-t-il annoncé.