ALG-25ej: Apocalypse now à Saïda

Maghreb - ALGERIE
Bejaïa a été le seul bénéficiaire de la 25e journée en crucifiant le Chabab de Belouizdad (4-0). Un point le sépare du leader Sétif qui compte un match en retard.

Devant le Mouloudia d’Oran toujours relégable, le leader Sétif a tiré la langue à domicile et s’est satisfait d’un nul (1-1). Il a ouvert le score par Benchali (10e) avant de se faire rejoindre par l’excellent Centrafricain Dagoulou (62e). L’USM. Alger n’en a pas profité. Il a égalisé à Saïda (1-1), à la toute dernière par Bouchema et voit le titre s’éloigner tandis que son adversaire à un pied en L2.

Sept joueurs et un dirigeant algérois ont été admis à l’hôpital à la suite d’affrontements avec des supporters locaux. Des entreprises publiques et privées ont saccagées. A Bejaïa les hommes du français Alain Michel se sont promenés devant le Chabab Belouizdad (4-0). Le gardien algérois Dahmane a passé un épouvantable après-midi.

Dans le bas du tableau, les menacés ont fait jouer l’avantage du terrain. Hussein Dey coaché par l’ex-mondialiste Chabane Merzekane a récolté trois précieux points devant Tlemcen (2-1). Batna mené 2-0 par El Harrach est revenu au score et a pris l’avantage à huit minutes de la fin par El Hadi (3-2). Il se serait servi de la main selon les dirigeants Harrachis, avec la complicité de l’arbitre international Mohamed Benouza.