ALG : Les Harrachis visent Raouraoua (HSO)

Maghreb - ALGERIE
Le cumulard de la fédération algérienne dont c'est le dernier mandat Mohamed Raouraoua fait dans la diversion en s'essuyant les pieds sur le survêtement du président de la servitude volontaire de la Ligue,
Mahfoud Kerbadj lors des incidents du stade du 5 juillet (USM. Alger-El Harrach) et en s'effaçant devant le fiasco du professionnalisme. Il est le seul et unique responsable de la situation dégradante du football algérien. Et ce n'est pas en chauffant les boules lors du tirage au sort des demi-finales de la Coiupe d'Algérie pour donner plus de chance à Sétif contre El Harrach, qu'il a réglé le problème de la présence du président de la République Abdelaziz Bouteflika. Les Harrachis avaient  flairé le coup et ils ont promis d'assister à la finale même si leur club fétiche ne sera pas au stade du 5 juillet. "Les banderoles et les slogans anti-Raouraoua sont déjà prêts" jurent les supporters.