Le Journal de la CAN (B. Nazim)

Mondial/Can - CAN

Envoyé spécial à  Malabo : B. Nazim

Anouma -Raouraoua même combat contre Hayatou

Après le cumulard Mohamed Raouraoua qui aurait demandé aux autorités algériennes l’organisation du prochain congrés élective de la CAF en 2013 (demande refusée), c’est au tour de Jacques Anouma de faire la démarche auprès du gouvernement ivoirien. Objectif de ses deux membres de la FIFA : pousser vers la porte de sortie Issa Hayatou qui n’a pas caché son intention de briguer un autre mandat à la tête de la CAF. Plus encore, il bénéficie du soutien de la majorité du Comité Exécutif. La réponse à Jacques Anouma est liée au résultat des Elephants de Côte d’Ivoire à la CAN. Si le trophée prend le chemin d’Abidjan, il y a de fortes chances pour que feu vert lui soit donné.

Le Guinéen Titi Camara est ministre des Sports, pas des Transports

L’ex-international guinéen et ministre de la Jeunesse et des Sports Titi Camara qui a fait le déplacement au Gabon pour encourager le Syli National durant la CAN, s’est débattu comme un forcené à l’aéroport de Libreville pour faire embarquer cinq de ses compatriotes. Refusant tout protocole, il est resté au comptoir jusqu’à la fin de l’enregistrement du vol pour Conakry. Il a attendu 45 minutes durant que tous les passagers soient dans l’avion pour espérer trouver des places. Sans résultat. Finalement, il a ajouté un complément d’argent à ces 5 compatriotes pour prendre un autre vol.

Le Soudanais Haitham Mostefa, un impulsif au courage indomptable

L’un des auteurs de la bagarre générale entre joueurs n’est autre que le capitaine des Crocodiles du Nil Haitham Mostefa. Celui-ci connu pour être impulsif n’en est pas moins une star dans son pays. Ses coups de sang lui sont souvent pardonnés du fait de son courage sur le terrain. Il porte le maillot depuis 1996 (tout comme le Tunisien Adel Chadli)  et il a dépassé les 100 sélections. Au crépuscule de sa longue carrière, le joueur d’Al Hilal (l`un des deux grands clubs du Soudan avec Al Merreikh) présente un palmarès que beaucoup de joueurs africains envient.  Neuf titres de champion et cinq coupes nationales. Qui dit mieux !

La Tunisie a demandé à porter des brassards noirs contre le Ghana

La Fédération Tunisienne de Football (FTF) a demandé l’autorisation à la CAF  de permettre à ses joueurs de porter des brassards noirs lors du match de dimanche à Franceville contre le Ghana en quarts de finale de la CAN. En plus de la minute de silence décidé par l’instance africaine dans tous les stades. Cette initiative  intervient à la suite de la tragédie qui a frappé l’Egypte au stade de Port Saïd ou 74 personnes ont trouvé la mort à la suite d’affrontements entre supporters à la fin du match Al Masry - Al Ahly.

Retrouvez le Journal précédent