Le Journal de la CAN (B. Nazim)

Mondial/Can - CAN

Envoyé spécial à Libreville de B. Nazim

 

Les Panthères du Gabon et Gernot Rohr solidaires des Egyptiens

Le sélectionneur des Panthères du Gabon, Gernot Rohr, s’est dit solidaire des familles de victimes, après les graves incidents survenus à Port Saïd. « A chaque fois qu’il y a un drame dans un stade on est vraiment abattu, parce que les stades sont des lieux pour avoir de la joie des rencontre sportives. La sélection du Gabon est solidaire à 100% avec les Familles de victimes ». Interrogé sur une éventuelle action de solidarité propre aux Panthères en plus de la minute de silence  décrété par la CAF en hommage aux victimes. Rohr ne l’exclue pas. « Nous allons en discuter entre nous pour que les garçons réalisent que dans de telles situations il faut être encore plus exemplaire sur le terrain, respecter le fair-play, être solidaire et avoir une pensée pour toutes les personnes touchées par cette tragédie.»

Des marabouts et des millions de dollars pour battre la Côte d’Ivoire

«Un seul but la victoire» et tous les ingrédients pour y arriver sont déployés par la Guinée Equatoriale pour y parvenir, samedi au stade de Malabo. Le président de la République, Théodoro Obiang Nguema aurait décidé d’offir une prime de 10 millions de dollars en cas de qualification en demi-finale face à la Côte d’Ivoire. (Son fils avait offert lors du premier match 1 million de dollars à chaque joueur). Et une armée de marabouts aurait été réquisitionnée pour multiplier des prières la veille du match afin que le N’Zalang Nacional puisse neutraliser Yaya Touré et Didier Drogba. Ces derniers ont averti leurs coéquipiers que ce ne sera pas une partie de plaisir. A Libreville, les gabonais préfèrent souffler dans les cornes pour invoquer les ancêtres.

Le camerounais Joseph-Antoine Bell ne lâche pas la Fecafoot

L’ex-portier des Lions indomptables Joseph-Antoine Bell  qui assitse à la CAN en tant que consultant est revenu sur le marasme du football camerounais et l’absence des coéquipiers de Samuel Eto’o. « Chez moi, on ne prépare pas le lendemain. Il faut voir, le Cameroun a été le premier pays éliminé de la Coupe du monde puis de la CAN (…) Mais le pire, c’est que personne ne veut assumer cet échec » a souligné l’ancien gardien de but. Concernant le couac du match annulé contre l’Algérie, il n’a pas mâché ses mots : « Cela s’explique par l’incompétence des dirigeants. (…). Le patron de la fédération (ndlr- Mohamed Iya) n’a même pas réalisé sa connerie. Après il a essayé de livrer en pâture Samuel Eto’o (suspendu 15 puis 5 matches pour avoir piloté la fronde des Camerounais, ndlr). Mais ce n’est pas lui le problème. »

Les statistiques à la suite du dernier tour des groupes

Les suspendus : John Mensah (Ghana) ; Patrick Motsepe (Botswana) ;  Lawrence Doe (Guinée Equatoriale), Mamadou Diuldé Bah (Guinée).

Le classement des buteurs : 3 buts : Manucho (Ang), Pierre-Emerick Aubameyang (Gab), Houssine Kharja (Mar) - 2 buts : Abdoul Razzagui Camara, Sadio Diallo (Gui), Ihad Albusaïfi, Ahmed Osman (Lby), Mudather Eltaïb, Ahmed Bashir (Sud), Youssef Msakni (Tun), Christopher Katombo, Emmanuel Mayuka (Zam).

Le classement des attaques : 7 buts : Guinée ; 6 buts : Gabon ; 5 buts : Côte d’Ivoire, Zambie ; 4 buts : Angola, Ghana, Libye, Maroc, Soudan, Tunisie ; 3 buts : Guinée Equatoriale, Mali, Sénégal ; 2 buts : Botswana, Burkina Faso ; 1 but   : Niger

 
микрозайм на карту