Le Journal de la CAN (B. Nazim)

Mondial/Can - CAN
Envoyé spécial à Libreville : B. Nazim

 

Les craintes du président de la Fédé du Burkina Faso

Le président de la de la Fédération burkinabè (FBF) Zembendé Théodore Sawadogo est conscient qu’il joue son avenir et celui de son Bureau Fédéral, en cas de défaite des Etalons, devant les Eléphants de Côte d’Ivoire.  L’inquiétude est grande pour vaincre le signe indien quant on sait que les seuls bons résultats obtenus sont deux nuls (2-2), arraché au Stade Félix Houphouët-Boigny en 1996 et  le (0-0) lors de la CAN 2010 jouée en Angola. L’épée de Damoclès aussi est suspendue au dessus du coach portugais Paulo Duarté qui semble-t-il à déjà pris ses dispositions en cas d’élimination.

 

Trois ivoiriens sous les couleurs du Burkina Faso

Le choc Burkina Faso -Côte d’Ivoire qui se joue jeudi soir à Malabo est aussi celui de la présence de trois Ivoiriens qui joueront contre leur pays d’origine. Koné Djakaridja (Dynamo Bucarest - Roumanie), Mohamed Koffi (Petrojet - Egypte) et Traoré Abdoul Razak (Lechia Gdansk -Pologne) sont naturalisés Burkinabés et il n’est pas question  pour eux de faire dans la complaisance. Il s’agit « du match de la vie ou de la mort ».  Du côté Ivoirien, au sein de la délégation, le discours est plus apaisant : « c’est leur choix, durant quatre vibgt dix minutes, ce sera nos advresaires ».

 

Le paludisme envoie le gardien marocain Issam Bada à l’hôpital

Le sélectionneur des Lions de l’Atlas du Maroc Eric Gerets compte procéder des changements contre le Gabon avec la rentrée de Abdelhamid El Kaoutari et pallier aux absences pour blessures de Michaël Basser ou encore Oussama Assaidi. Un nul ou une défaite entrainera irrémédiablement une implosion de l’équipe qui est arrivée jusque-là à taire ses problèmes internes. Quant au gardien de but remplaçant Issam Badda atteint par le paludisme, il  est toujours en observation à l’hopital de Libreville.

 

Encore un effort Didier Drogba

Le sauveur des Eléphants de la Côte d’Ivoire contre le Soudan, le capitaine Didier Drogba n’est pas en odeur de sainteté chez les journalsites africains. Ils lui reprochent de se contenter du strict mimum lors des conférences de presse et refusant par la suite tout contact avec eux. Toutefois, la majorité de ceux qui sont accrédités à Malabo estime que l’attaquant de Chelsea mouille son maillot sur le terrain et offre du spectacle. Contacté, le sélectionneur ivoirien François Zahoui aurait promis qu’en cas de qualification son capitaine sera plus accessble. - BN

 
микрозайм на карту