CAN 2012 - Gr-A : L'année du Sénégal ? (AE)

Mondial/Can - CAN

La 28e édition de la Coupe d'Afrique des Nations organisée le Gabon et la Guinée Equatoriale débutera le 21 janvier à Bata. Footafrique.com vous présente à partir de lundi une radisocopie des quatre groupes. Voici le groupe A .

 

Sénégal : douzième participation à une phase finale, une finale en 2002, 44e au classement FIFA, 6e de la zone Afrique.
Les Lions de la Téranga font partie des favoris pour cette CAN 2012. Auteurs d'un parcours exemplaire lors des qualifications avec 5 victoires et 1 nul, ils ont réussi le pari de se qualifier aux dépens du Cameroun. L'attaquant de Newcastle Demba Ba, auteur de 15 buts avec son club (le dernier face à Manchester United lors du match remporté par Newcastle 3-0) affiche ses ambitions : "Bien sûr qu’on peut gagner cette CAN. […] On va faire notre maximum pour notre peuple, pour nous et nos familles. On va essayer de rendre fiers les Sénégalais". Les Lions de la Téranga auront en tout cas derrière eux tout un peuple qui croit à la victoire finale, notamment Thiam Gaïndé.

Guinée équatoriale : première participation à une phase finale, 150e au classement FIFA, 42e de la zone Afrique.
Le Nzalang Nacional de Guinée Equatoriale doit sa participation à son statut de pays co-organisateur. Il s'agit de sa première participation à une phase finale. Son objectif est de passer le premier tour. La mission a été confiée au brésilien Gilson Paulo après la démission d'Henri Michel le 22 décembre dernier.

Zambie : quinzième participation à une phase finale, deux finales en 1974 et 1994, 79e au classement FIFA, 17e de la zone Afrique.
Les Chipolopolos sont des habitués de la CAN. Quart de finaliste lors de la dernière CAN en Angola, l'entraîneur Hervé Renard entend aller plus loin cette fois-ci : "Je suis très ambitieux et avec cette équipe je veux aller plus loin qu’en Angola, il y a deux ans. Ce qui veut dire aller au moins en demi-finale. Nous serons prêts psychologiquement, physiquement, tactiquement et mentalement.  Nous ne sommes pas favoris de la compétition. Mais, nous allons travailler durement pour créer la surprise à la CAN. Parce qu’en football tout est possible."

Libye : troisième participation à une phase finale, une finale en 1982, 63e au classement FIFA, 14e de la zone Afrique.
Malgré les profonds changements politiques que connait la Libye, les Verts ont réussi à se qualifier à cette phase finale en finissant deuxième de son groupe derrière la Zambie. L'équipe qui a du jouer ses matchs de qualification à domicile en dehors du pays, espère atteindre les quarts de finale. Elle s'est préparée pour cela aux Emirats Arabes sous la direction du Brésilien Marcos Paquetà - Arlette Eyoum