CAF : Le discours d'Issa Hayatou à Accra

Afrique - CAF
Le président de la CAF Issa Hayatou s'est exprimé lors de  la cérémonie des Awards 2011 qui s'est déroulée à Accra (Ghana). Footafrique publie l'integraité du discours.

Une fois de plus nous sommes réunis pour célébrer le football africain, et c’est avec un grand plaisir qu’au nom de la famille du football africain, je vous souhaite la bienvenue ici à Accra au Ghana aux Glo-CAF Awards 2011.

C’est la septième année consécutive pour laquelle notre partenaire Globacom est sponsor de cet évènement qui promeut l’excellence dans le football africain. L’implication de Globacom dans l’émergence du football africain doit être saluée à juste titre.

Pour la troisième fois depuis 2006, Accra, la capitale du Ghana, accueille cet évènement. C’est l’occasion pour moi de remercier le gouvernement et le peuple ghanéen de nous accueillir une fois de plus. L’année dernière l’évènement avait pris la route du Nord et nous étions au Caire en Egypte.
L’année 2011 a été chargée pour le football africain avec l’organisation des compétitions comme : la 9e édition de la Can des moins de 17 au Rwanda, la 17e édition de la Can Orange des moins de 20 ans en Afrique du Sud, la 2e édition du Championnat d’Afrique des nations au Soudan. Des compétitions auxquelles il faut bien sur ajouter celles rituelles que sont la Ligue des champions Orange et l’Orange Coupe de la confédération.

Pour la première fois, nous avons organisé le championnat d’Afrique des moins de 23 ans qui a servi de dernier tour des éliminatoires des Jeux Olympiques, Londres 2012.
L’Afrique a été également bien représentée dans les compétitions internationales à l’instar de la Coupe du monde U-17 au Mexique, la Coupe du monde U-20 en Colombie et la Coupe du monde féminine en Allemagne. Nous invitons les représentants du continent à faire encore mieux à l’avenir pour que le continent soit plus fier d’eux.

Je n’oublie pas les éliminatoires de la Can 2012 qui nous ont réservés du suspense et des surprises avec la chute de certains géants. On a vu émergé des équipes comme le Botswana et le Niger qui sont qualifiées pour la Can pour la première fois . Désormais nous avons tous les yeux rivés sur le Gabon et la Guinée Equatoriale qui vont accueillir la compétition majeure sur le continent dès le mois prochain.

Ce soir, les joueurs, officiels et administrateurs qui se sont distingués au cours de cette année verront leurs efforts, qui sont à la base de nos succès, récompensés.
Au fil des ans les performances des clubs, des joueurs, des arbitres lors des compétitions majeures à travers le monde ont certainement contribué à rendre chacun d’entre nous un peu plus fier d’être Africain. Avec le potentiel de talents émergents que nous avons j’ai la conviction que nous serons très bientôt au sommet.

Aujourd’hui nous ne célébrons pas seulement le football africain mais ce qui se fait de mieux dans ce football.

Pour conclure, je tiens à féliciter tous les vainqueurs de ce soir et souhaite aux perdants bonne chance pour l’avenir.