ALG : Aït Djoudi ne lâche pas Raouraoua

Maghreb - ALGERIE
L'ex-sélectionneur de l'équipe olympique algérienne Azzedine Aït Djoudi, éliminée des JO de Londres, ne veut pas servir de fusible au cumulard de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua." Si on voulait réellement m’aider, on aurait pu mettre à ma disposition des joueurs comme Boudebouz et Feghouli qui pouvaient réellement apporter un plus. Nous avons abordé ce tournoi avec un effectif constitué essentiellement de joueurs remplaçants. Seuls 30% des joueurs étaient titulaires dans leurs clubs. Le Maroc et le Sénégal s’en sont donnés les moyens. Il ne s’agit pas seulement d’un vol spécial, ou d’une résidence 5 étoiles. Il y a des choses à côté qui n’ont pas été faites» a-t-il déclaré. Il a ensuite mis l'accent sur les fréquentes absences du cumulard. "Raouraoua n'est jamais en Algérie. Comment peut-il gérer les affaires du football algérien", s'est-il interrogé. Actuellement, le cumulard se trouve au Japon.