AFR : Lucidité et contre-vérité (M. Faouzi)

Afrique - CAF
A l'occasion du tirage au sort de la 12è CAN qui a eu lieu le 29 octobre à Bata, le président de la CAF, Issa Hayatou, a répondu aux interrogations des médias. Extraits :
* Aucune équipe n'a volé sa qualification à la prochaine CAN;
* Les grandes équipes n'ont pas été assez fortes;
*C'est une CAN normale. Personne n'a volé sa qualification, n'a été lésée;
*Le niveau du football africain se nivelle (sic) vers le sommet. Il y a un changement positif, la qualité sera là.
Sa majesté Hayatou VI a oublié de mettre en relief la bonne tenue de l'arbitrage, ce qui a permis aux équipes dites faibles de saisir l'opportunité de saisir leur chance face aux "grands" sans craindre d'être estampées par les arbitres.
Elle parle de nivellement des valeurs certes, mais feint d'ignorer qu'il est plus par le bas que par le haut. Ceci étant dit sans enlever tout mérite aux équipes de Libye (CAN 1982), Botswana, Niger, Soudan, Burkina Faso et Zambie.