AFR : Sa majesté tiroir-caisse ( Mahjoub Faouzi)

Afrique - CAF
« Le souillé Issa Hayatou choisi par Blatter pour remplacer Bin Hammam à la tête du Programme Goal » titre, le 20 septembre, le site anglais Insideworldfootball. Et de préciser : « Hayatou, l’omnipotent patron du football africain qui, l’année dernière, avait, à deux reprises, dénié deux accusations de corruption va diriger le Bureau Goal, carte maîtresse de la Fifa en charge de la distribution de fonds aux nations démunies et du financement de projets de développement. » Et d’ajouter : « Une promotion qui a fait froncer les sourcils à plus d’un observateur tant le Programme Goal ( inauguré en 1999, il a servi à financer plus de 500 projets pour un total de 146 millions d’euros) est une pièce maîtresse de la politique de la Fifa. Et combien même Hayatou ait rejeté les : allégations contre lui, sa désignation donne lieu à des contestations. (…) Rappelons que la commission d’Ethique du CIO a diligenté une enquête à son sujet. »
Le cadeau de Blatter à Hayatou équivaut à un feu vert pour que le Camerounais brigue en 2013 un septième mandat à la tête de la CAF. Et s’il se représente, il sera réélu car il n’aura pas de rival : qui osera, en effet, affronter l’homme qui va désormais attribuer les fonds du Programme Goal ?