AFR : Le retour de Jeddaï (Mahjoub Faouzi)

Afrique - La gazette africaine
Il est sorti par la porte et il revient par la fenêtre! Sacré Emmanuel Maradas! En 1998, le journaliste tchadien se met au service de Joseph Blatter alors candidat à la présidence de la Fifa. Il devient un professionnel du lobbying. Issa Hayatou, le président de la Caf, n'apprécie pas : il le renvoie de la commission des médias de la Caf.
2002, rebelote, Maradas roule pour Blatter qui affronte Hayatou. Le Valaisan gagne haut la main. Maradas a ses entrés à la Fifa pour laquelle il va effectuer plusieurs missions. Blatter reconnaissant, l'aide à assurer la survie de son journal, African Soccer (assez bien fait du reste). Seulement notre confrère s'implique de moins en moins dans la confection du mensuel et se vautre dans les mondanités et le lobbying à outrance. Mais tant va la cruche à l'eau qu à la fin, elle se casse. African Soccer est vendu et en 2010, Blatter et la Fifa rompent avec un afidé devenu "encombrant".
Et puis, Hayatou est arrivé...Magnanime, le maoudo! Il repêche Maradas qui n'est plus journaliste et le remet dans la commission des médias de la Caf!