ALG:Les réponses du MJS qui ridiculisent Kerbadj

Maghreb - ALGERIE

Le nouveau président de la Ligue professionnelle Algerienne l’ovni Mahfoud Kerbadj ferait mieux de ne pas écouter la voix de son maître Mohamed Raouraoua s’il ne veut pas se voir éjecter de son fauteuil. Il doit lire avec beaucoup d'attention la reponse du ministère de la jeunesse et des sports qui a réfuté point par point les accusations portées contre lui dans l’application des mesures d’accompagnement du dossier de professionnalisme.

Le directeur général du sport d’élite au MJS, Saïd Bouamra a démenti preuves à l’appui les allégations colportées par le cumulard Mohamed Raouraoua et relayées par Mahfoud Kerbadj. Il s’est montré tout d’abord  surpris et stupéfait par tout ce qui se dit sur le MJS. “Les gens remettent en cause la crédibilité d’une instance publique qu’est le MJS, qui ne peut aller que dans l’intérêt des clubs de football. Dire que le MJS n’a rien fait dans le dossier du professionnalisme est un mensonge et je vais vous démontrer le contraire.

Tout le monde doit savoir que les 32 clubs ont reçu le virement de 1 milliard de centimes pour acheter les bus. Pour ce qui est de la billetterie d’avion, il faut noter que plusieurs clubs de Ligues 1 et 2 se sont fait rembourser les billets d’avion, tant à l’intérieur que sur le plan international à hauteur de 50%. À titre d’exemple, l’ESS a eu
2 098 032 DA comme remboursement, l’USMH 88 675,00 DA, la JSK 768 350,00 DA, le MCO 372 633,00 DA et l’USMAn 245 700,00 DA. Le montant global payé par le MJS est de 3 988 491,00 DA.

89.949.500 dinars ont été remboursés

D’autres clubs ont déposé tardivement leur facture et sont donc en cours de traitement.” Concernant les frais d’hébergement des jeunes catégories, notre interlocuteur du MJS précise que seuls le CSC, l’ESS, le MCO, le MSPB et le NAHD n’ont pas été remboursés. “Pour la simple raison que ces clubs n’ont pas fourni les pièces nécessaires qui nous permettent de rembourser l’argent”, explique notre interlocuteur. En revanche, les autres clubs ont tous été remboursés, à titre d’exemple le CRB a reçu 1 587 500 DA, la JSMB 5 012 500 DA, l’ASO 4 362 500 DA, le CABBA 3 812 500 DA, la JSK 3 262 000 DA, le MCA 1 650 000 DA, l’USMA 2 037 500 DA, le WAT 4 200 000 DA. Le montant global déboursé à cet effet est de l’ordre de 89 949 500 DA. Dans cinq jours, les clubs auront 1,25 milliard de centimes

Pour ce qui est des remboursements des billets d’avion pour les clubs engagés en coupes africaines, le montant débloqué à la JSK, l’ESS, le CAB, le MCA, et le PAC (déplacement à Barcelone payé par le MJS) est de l’ordre de 196 512,00 DA. Pour ce qui est des achats des équipements sportifs, le MJS mentionne que les clubs ont reçu de l’argent comme par exemple l’ASMO 270 998,00 DA, le MCS 125 725,00 DA, l’USMan 125 700,00 DA, et le WAT 358 225,00 DA.

L'enveloppe d'aide est de 40 milliards de centimes

Par ailleurs, le fonds de roulement, une aide du MJS, qui fait courir visiblement les 32 présidents de club, Bouamra nous a expliqué que la procédure a été engagé auprès du Trésor public. “Cette aide sera de l’ordre de 2,5 milliards de centimes. 50% de ce montant, soit 1,25 milliard de centimes sera dans les caisses du club dans cinq jours au plus tard, car la procédure a été finalisée par nos soins, il ne reste que le virement vers les comptes des clubs qui ne saura tarder. L’autre partie restante (50%) est conditionnée par la modification du décret exécutif portant fonctionnement du compte d’affectation spécial et de l’arrêté interministériel, définissant les recettes et dépenses de ce compte. Je peux assurer nos partenaires que ce montant est inscrit dans la loi de finances complémentaire.” On croit savoir que l’enveloppe réservée à cette aide du MJS est de l’ordre 40 milliards de centimes.

À propos des assiettes de terrain devant servir à la construction de centres de formation pour les 32 clubs, Bouamra nous révèle que “l’opération est presque close. Les 32 clubs se sont vu attribuer les assiettes, seuls l’ASO, l’USMA et le SAM n’ont pas encore pris possession de leur terrain, pour un problème avec les services de l’agriculture”, dit-il. “Le reste des clubs a bénéficié chacun de 3 hectares, à l’exception de la JSK qui a eu un terrain de 7,2 hectares et le CABBA de 5 hectares.” Au départ, il était prévu 2 hectares pour chaque club, mais le MJS a introduit une demande d’extension à 3 hectares. Cette demande a été acceptée. (avec Liberté)