CIV : Comment on a voté Sidy Diallo !

Afrique - CÔTE D IVOIRE
La Côte d'Ivoire a donné une autre leçon de "démocratie" aux apprentis sorciers des fédérations nationales africaines qui manipulent à leur guise le code électorale en se cachant derrière la sacro-sainte FIFA . Cela nous ramène au temps de Stanley Rous (battu en 1974 par Joao Havelange) ou les pays européens avaient 3 voix et les pays africains 1 voix.

En présence de deux émissaires de la Fifa, du sortant Jacques Anouma et du ministre de tutelle Philippe Légré, Sidy Diallo en lice avec Salif Bictogo a été élu à la majorité absolue au 1er tour. Le nouveau président qui dirigera la Fif pendant les 4 ans à venir a recueilli 75 voix, soit 58 % du suffrage exprimé. Contre 54 voix pour Bictogo, l’équivalent de 42 %. C’est la Commission électorale indépendante, Cei version Fif dirigée par le ministre Alain Ekra qui a conduit de main de maître cette échéance électorale. Méticuleux sur les différentes procédures en la matière, le professeur Ekra et ses collègues, sous l’œil vigilant d’un huissier assermenté, ont joué savamment leur partition à la grande joie des deux listes et des différents délégués. Dans une atmosphère bon enfant, ce sont au total 14 clubs de Ligue 1 dont chaque voix contre triple, 24 de la Ligue 2 dont le vote compte double, 35 de la 3e division et 5 Groupements d’intérêt dont les voix sont simples qui ont participé à l’élection. Dans une urne transparente qui leur était réservée, ce sont les délégués de la Ligue 1 qui ont ouvert le bal avec l’Africa Sports d’Abidjan représenté par Blé Guirao, membre du Conseil d’Administration dudit club. Au terme de l’exercice, la liste Bictogo avait pris l’avance avec à son actif, 8x3 voix, soit 24. Quand Sidy se contentait de 6x3, c’est-à-dire 18 voix. C’est au niveau des délégués de la Ligue 2 que Sidy a fait son marché. C’est en effet avec eux qu’il a fait son retard avant de creuser l’écart avec 32 voix contre 16 Bictogo. Avant de l’emporter définitivement avec les clubs de D3 et les 5 Groupements d’intérêt avec 25 contre 14 pour Bictogo. Sidy Diallo dirigera ainsi la Fif pendant les 4 prochaines années. (Avec Abidjan. net)