FIFA : Bien joué le mulet ! (Mahjoub Faouzi)

Mondial/Can - FIFA

Ainsi le Qatari Mohamed Bin Hammam serait un ripoux dont le sort sera scellé le 23 juillet, par le "tribunal" d'ethique de la Fifa. Ainsi le Camerounais Issa Hayatou et l'Ivoirien Jacques Anouma seraient deux parangons de vertu qu'une "balance" vient de blanchir (sic). Balance qui a nom Phaedra Almajid, ex-chef de presse au comité de candidature de Qatar 2022.
Phaedra, sans état d'âme, avait, en novembre dernier, balancé au Sunday Times que trois du comité exécutif de la Fifa (Hayatou, Anouma et le proscrit Amos Adamu) avait eu , chacun, un cadeau de 1,5 million de dollars US pour voter pour le Qatar. Six mois plus, Phaedra fait son mea culpa et déclare publiquement "avoir menti". Plus, elle se rétracte par écrit. " Je voulais simplement défrayer la chronique. Je ne pensais pas que mes mensonges seraient discutés au Parlement. Je n'ai pas subi de pression et on ne m'a pas offert de l'argent pour changer ma version." Elle avoue toutefois avoir falsifié un document du Comité de candidature et l'avoir adressé aux médias! On est en plein feuilleton de série B!
La volte-face de Phaedra ne semble pas si innocente que cela. Pourquoi a-t-elle attendu six mois pour changer de version? Est-il certain qu'elle n'a pas subi de pression? Et qu'elle ne se soit pas rétractée à l'insu de son propre gré? Ses "aveux" tombent à pic et ils arrangent bien les affaires de la Fifa (qui n'effectuera aucune enquête) et du Comité de candidature du Qatar blanchi alors qu'au même moment, la Fifa s'apprête à radier à vie l'un de ses principaux animateurs, Mohamed Bin Hamman.
Blatter peut se frotter les mains : il se débarrasse d'un compagon de route devenu encombrant, il neutralise son ami Jack Warner (ex-président de la Concacaf) en l'obligeant à démissionner, histoire de lui éviter d'être jugé par la Commission d'éthique et il "récupère" deux membres africains vertueux. Bien joué, le mulet valaisan!

 

 
микрозайм на карту