AFR : Les menaces de Blatter (Mahjoub Faouzi)

Mondial/Can - FIFA
Les pays africains doivent faire des progrès s'ils veulent que leur quota soit relevé à la Coupe du monde." L'avertissement est sans ambiguïté. Il est signé Joseph S.Blatter, le président de la Fifa.  "Si tous les membres de la Fifa, ajoute Blatter, sont égaux en droits, quand il s'agit de la Coupe du monde, notre Comité exécutif décide que les Confédérations qui ont le meilleur football obtiennent plus de places de finalistes. (...) Il n' y a plus de petite équipe, mais l'Afrique doit prouver qu'elle mérite plus. A l'avenir, tout dépendra des résultats des représentants africains à la Coupe du monde." Logique et imparable.

Avec 6 finalistes en 2010, l'Afrique n'a pas fait mieux qu'en 1990 avec 2. Depuis vingt, aucune équipe africaine n'a dépassé les quarts de finale. Ce double constat, sa majesté Hayatou VI s'assoie dessus. A aucun moment, elle ne s'est inquiété de la reculade des mondialistes africains, de la stagnation, voire de la régression du niveau du football africain en général et de son élite en particulier. Le foot, ça ne l'interpelle pas. L'essentiel, ce sont les royalties de la sponsorisation et les privilèges de sa charge. Aucune étude sérieuse du bilan africain au Mondial 2010 n'a été entreprise. Celui qui n'a pas l'habitude de regarder le soleil de la vérité ne peut qu'être aveuglé par son éclat...
 
микрозайм на карту