CIV : Les menaces de Jacques Anouma

Afrique - CÔTE D IVOIRE

“Candidat ou pas, j’aurai mon mot à dire” a menacé l’actuel président  de la fédération ivoirienne Jacques Anouma  qui brandit le spectre  de la Fédération Internationale des Fraudeurs (FIFA) en déclarant  ; “Pour diriger la FIF, il faut être en phase avec le pouvoir en place”  avant d’ajouter « Je ne laisserai personne d’autre s’enrichir avec les bénéfices que nous avons produits”. Seulement  le problème de Jacques Anouma  est d’ordre financier. Il a été  le grand argentier de l’ex-président  de la République Laurent Gbagbo et il traîne des casseroles. Et le recours à la FIFA comme certains autres responsables de fédérations africaines commencent à agacer les Etats souverains.