ALG :Halilhodzic premier salaire d'Algérie (BN) !

Maghreb - ALGERIE
Le voile est enfin levé ! Selon la presse algérienne c'est le technicien Franco-bosniaque Vahid Halilhodzic qui succède à Abdelhak Benchikha à la tête de la sélection algérienne. L'Algérie s'est offerte une "grosse pointure 36" pour driver les Verts. Le gestionnaire de la Fédération, Mohamed Raouraoua, aurait écouté son collègue du comité exécutif de la FiFA, l'Ivoirien Jaques Anouma qui lui aurait "refilé" par un simple fax de recommandation, le coach Vahid pour à 800.000€ par an selon France Football.

Le bonimenteur de la fédération fait de Hallilhodzic le premier salaire d'Algérie très loin devant le président de la République, Abdelaziz Bouteflika et de son premier Ministre, Ahmed Ouyahia, qui avait clairement expliqué à la télévision nationale qu'il était pour un staff algérien. L'arrivée du Franco-bosniaque, Vahid Halilhodzic, va à l'encontre de ce qu'avait annoncé hâtivement le bonimenteur Raouraoua qui avait devant des millions d'auditeurs de la radio algérienne promis un grand entraineur avec une grande expérience et surtout des titres à l'échelle internationale.

Aux abois il était prêt à hypothéquer tout Dely-Ibrahim pour calmer le tsunami qui s'abattait sur son incompétence. Sans vouloir rabaisser l'ex-sélectionneur des Eléphants de Côte d'Ivoire, ce dernier n'a absolument rien gagné en tant que sélectionneur. Il a été remercié après sa seule et unique défaite en 18 rencontres. Défaite infligée par un certain... Rabah Sâadane en 1/4 de finale de la CAN 2010, "le Cheikh" touchait dix fois moins ! Alors, mensonge ou ignorance ? Il reste que l’Algérie est un état souverain et comme tout état souverain, il dispose d’un droit régalien qui l'autorise à octroyer ou pas un droit de séjour et un permis de travail aux étrangers. -B.Nazim