ALG : Cheikh Kermali n'est pas oublié (ABL)

Maghreb - ALGERIE

Dans l'intervention télévisuelle du Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia qui a mis en pièces "la politique du tout étranger" du bonimenteur de la fédération Mohamed Raouraoua, il y a eu un facheux oubli concernant les entraîneurs algériens.

Le premier, celui de Mohamed Maouche et Rabah Saadane qui ont été pour beaucoup dans la qualification au Mondial 82 avec Eugeni Rogov avant le putsch qui a mis à la tête de la sélection Khalef Mahieddine. Rachid Mekhloufi ne tenant aucun rôle si ce n'est celui de tenter de "tailler" Khalef. Le second et il est de taille, concerne Abdelhamid Khermali qui a remporté avec Ali Fergani et Nouredine Saadi le seul et plus beau titre officiel de l'Algérie qui lui vaut de porter une étoile sur son maillot : la Coupe d'Afrique des Nations. Naturellement, on n'en voudra pas au Premier Ministre.

 
микрозайм на карту