ALG : Hannachi dénonce un massacre à huis clos

Maghreb - ALGERIE

Le derby Kabyle JS. Kabylie – Bejaïa (0-0) qui s’est joué à huis clos a irrité le président de la JS Kabylie, Mohand Chérif Hannachi. Dans un ITW  à Liberté, il n’a pas mâché ses mots pour fustiger  la Fédération et la Ligue “C’est une honte pour tous les responsables du football algérien qui veulent confiner notre football dans de véritables cimetières. Plus de deux cents matchs joués à huis clos en l’espace de quelques saisons, c’est un massacre à grande échelle”.

Le patron de la JS. Kabylie a demandé à tous ses collègues de faire bloc pour lutter contre ces graves dépassements en soulignant au passage que le stade du 1er-Novembre a été frappé de plusieurs matchs à huis clos cette année et que la JSK n’a plus de recette alors que l’Opow de Tizi Ouzou n’a même pas d’argent pour payer ses salariés. « C’est un véritable crime qui ne dit pas son nom !” Pour Hannachi :  “Ce sont les clubs qui font le spectacle et qui payent leurs joueurs et voilà qu’ils sont totalement écartés de tous les centres de décision. Ce n’est pas normal et il est temps de réagir pour défendre nos droits et imposer les règles du football professionnel”.