CAN : L'Egypte joue gros (Gr de G à K)

Mondial/Can - CAN

La quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2012 se déroule ce week-end. Tour d'horizon des groupes de G à K.

Groupe G : Les Pharaons au bord de l'implosion
Les deux géants du continent, l'Egypte (4e) et l'Afrique du Sud (1er), s'affrontent au Caire. Pour les Pharaons, triples champions d'Afrique, une défaite est synonyme d'élimination et de deuil national. A Freetown, le Suédois Lars Olof Mattson sera finalement présent sur le banc du Sierra Leone (3e) contre le Niger (2e). Le ministre de la Jeunesse et des Sports a tranché en sa faveur.

Groupe H : La Côte d'Ivoire veut confirmer
Le Bénin se présente au Stade de l'Amitié de Kouhounou sans entraîneur pour mettre fin à la suprématie de la Côte d'Ivoire (1er). Les coéquipiers de Didier Drogba sont invaincus et possèdent 5 points d'avance sur leurs adversaires (2es). Mais ils comptent beaucoup d'absents : Cheikh Tioté, Guy Demel, Arthur Boka, Siaka Tiéné, Didier Zokora, Souleyman Bamba et Kolo Touré. Le Burundi (4e) et son capitaine Didier Kavumbagu restent optimistes avant d'affronter le Rwanda (3e).

Groupe I : Le Ghana seul en tête
Vainqueur du match aller (3-0) des Diables Rouges du Congo (3e), le Ghana (1er) a récidivé vendredi soir (3-1). Le défenseur John Mensah en a profité pour étrenner ses galons de capitaine, à la place de Stephen Appiah. Le Soudan aura l'occasion de rejoindre les Black Stars dimanche en s'imposant contre le Swaziland, toujours à la recherche d'un premier succès.

Groupe J : Défaite interdite pour l'Angola
Zedekiah Otieno, l'entraîneur des Harambee Stars du Kenya (2e), a prévenu les Palancas Negras d'Angola (4e) : «Nous sommes venus pour prendre les trois points de la victoire». Cet avertissement a été pris au sérieux à Luanda par Lito Vidigal, dont l'objectif est de ne pas se laisser distancer par l'Ouganda (1er) et la Guinée Bissau (3e), qui se rencontrent à Kampala.

Groupe K : Gare au faux-pas pour le Malawi
Les Zébres du Botswana ont déjà leur ticket pour la phase finale. Ils tiennent toutefois à leur invincibilité devant le Malawi (2e). Un faux-pas de celui-ci remettrait la Tunisie (3e) sur les rails de la qualification. Mais il lui faudrait auparavant battre le Tchad, la lanterne rouge. Le Togo (4e) d'Emmanuel Adebayor est au repos. - (ABL- L'Equipe.fr)