FIFA : Jerôme Valcke doit être licencié

Mondial/Can - FIFA

En envoyant un courriel électronique à Jack Warner, vice-président de la FIFA suspendu dimanche dans lequel il s’attaquait d’une manière nauseabond à la limite du racisme à un Etat (le Qatar)

et à un candidat de tout un continent (l'Asie) et qui plus est et vice président de la FIFA, le Qatari Mohamed Ben Hammed, le secrétaire général de la Fédération Internationale des Fraudeurs (FIFA) Jérôme Valcke a commis une faute grave qui ne peut-être sanctionné que par un licenciement. Il a outrepassé ses prérogatives en soutenant le président sortant le Suisse Joseph Blatter.

Dans l’émail adressé à Jack Warner on pouvait lire : "En ce qui concerne MBH (Mohammed ben Hammam), je n'ai jamais compris pourquoi il se présentait. S'il pensait vraiment q u'il avait une chance ou si c'était juste un moyen extrême de montrer à quel point il n'aimait plus JSB (Joseph "Sepp" Blatter). Ou s'il pensait qu'on pouvait acheter la Fifa comme ils ont acheté la WC (Coupe du monde)."

Jérôme Valcke a confirmé l'authenticité du courriel datant du 18 mais affirme qu'il n'a pas voulu dire que le Qatar avait acheté le droit d'organiser la Coupe du monde 2022. Dans un communiqué, "Qatar 2022 dément catégoriquement toute malversation dans le cadre de sa candidature victorieuse".

"Nous demandons d'urgence des éclaircissements à la Fifa au sujet des propos de son secrétaire général. Parallèlement, nous consultons sur le plan judiciaire pour envisager toutes les alternatives", ajoute la candidature qatarie.